Vélo de voyage, vélo de randonnée

Les matériaux pour le cadre, les dimensions pour les roues, la transmission classique ou intégrée au moyeu, la fourche rigide ou télescopique… Autant de questions sur lesquels vous n’arrivez pas à trancher ? Nous allons tenter ici d’y répondre en partant du principe qu’un vélo de voyage se doit avant tout d’être un vélo fiable, simple et sur lequel nous pouvons compter.

Le budget

Les tarifs vont de 400/500 € pour un VTC entrée de gamme à 4000/5000 € pour une pure randonneuse en acier fait main munie d’une transmission Rohloff.

La plupart des vélos vous mèneront au bout du monde quand bien même ils n’y étaient pas destinés à la base, cependant il n’est peut-être pas des plus judicieux que de tenter l’aventure sur un vélo inadapté sujet à divers casses qui vous feront perdre du temps, de l’argent et éventuellement votre calme.

Nous pouvons situer le bon compromis entre la qualité, le confort d’utilisation et le prix à 1000-1500€, variable selon que vous achetez le vélo prêt à l’emploi ou que vous le montez à la carte, et bien sûr selon le niveau d’équipement et les options souhaitées.

Prenons l’exemple d’un Fahrradmanufaktur TX400 monté principalement en Shimano Deore, qui est une référence parmi les vélos de voyage “prêt à l’emploi”, il vous en coûtera 1549,90€. Son équivalent chez Intec, le M01, est au prix de 1135€ et sa version en Shimano XT est à 1400€. Ces mêmes vélos montés en Rohloff sont respectivement aux prix de 2500 et 2100€ (tarifs 2016).

Si vous n’êtes ni bricoleur ni n’avez envie de plancher des heures durant sur l’équipement ce type de vélos est très bien, néanmoins l’option montage à la carte est souvent envisagée dans le cadre d’un long voyage car elle permet de monter le vélo exactement comme on le souhaite. Si l’on reste sur les modèles cités précédemment, ils sont par exemple munis d’un moyeu dynamo qui peut ne pas convenir à tout le monde, leur selle est basique et il se pourrait qu’il faille la changer, peut-être préféreriez-vous un guidon papillon, etc…

Le montage à la carte est alors le meilleur moyen pour ne faire aucun compromis tout en bénéficiant d’un tarif compétitif en allant chercher les meilleurs offres.

Mon premier voyage à vélo avec un simple VTT.

Mon premier voyage à vélo avec un simple VTT.

Les roues

J’aurais pu commencer par le cadre mais les roues sont importantes et du choix de leur dimension dépendra le choix du cadreA titre informatif, je vendais 290€ une paire montée à la main sur la base de jantes Sun Ringle Rhyno Lite XL et de moyeux Shimano XT. C’était le prix de la tranquillité, qui n’est pas excessif me semble t-il.

Sur un vélo de voyage pur et dur vous trouverez des roues en 26″ qui permettent le montage de pneus plus larges augmentant le confort et la stabilité sur routes ou pistes abîmées. Aussi la dimension plus petite des rayons en font une roue plus solide : roue plus rigide, donc moins de déformations, donc diminution du risque de casse par fatigue.

Cependant depuis quelques temps nous trouvons des vélos adaptés au voyage en 29″ tel le Surly Ogre ou le Intec M05, qui permettent eux aussi la monte de pneus larges et qui auront pour avantage, de part leur plus grand diamètre, d’être plus roulant sur routes ou pistes abîmées. Aussi le diamètre de la roue étant plus grand, les pneus s’useront moins vite.

Les puristes vous diront que le 26 pouces est d’avantage disponible à travers le monde mais cet argument de la disponibilité me semble de moins en moins valable et ce pour deux raisons : la première c’est que l’on trouve du matériel dernier cri dans de plus en plus de pays, la seconde c’est que le matériel est aujourd’hui si fiable que les surprises se font de plus en plus rares et nous pourrons même ajouter que, si besoin, l’expédition de colis à travers le monde est relativement rapide.

Quant à la robustesse supérieure d’une roue en 26″, cela ne signifie pas qu’une roue en 29″ cassera.

Le 29″ me semble donc être une option intéressante pour qui envisage d’emprunter beaucoup de pistes ou sentiers. Il me semble particulièrement adapté au bikepacking ou si vous souhaitez un vélo polyvalent non exclusif au voyage au long cours et avec lequel vous pourrez faire un peu de VTT par exemple, là où l’absence de fourche télescopique fera du 29″ un gros avantage. Mais si l’on s’en tient à une pratique type “tour du monde”, donc avec de lourdes charges, je dirais que je conserve ce petit penchant pour le 26″ par rapport au gain de rigidité. Mais nous ne pouvons plus être aussi catégorique qu’en ce temps où on le comparait au 700.

Des roues de 700 que je limiterais à des voyages léger et sur belles routes, bien qu’elles aussi peuvent vous mener au bout du monde si vous le souhaitez.

Concernant le montage, c’est pareil, en théorie une roue en 32 rayons ne dois pas casser, mais par sécurité et si on a le choix, on optera pour 36 rayons double ou triple butted (diamètres différenciés, renforcés aux extrémités) type DT Swiss Alpine III. On trouvera les jantes les plus solides dans les gammes All Mountain qui sont des jantes larges avec des œillets au niveau des trous des rayons. L’idéal étant que ces perçages soient inclinés dans la direction des rayons de manière à ce que ces derniers ne soient pas sous contrainte. J’ai cité les Sun Ringle Rhyno Lite XL qui correspondent parfaitement à cette description et qui ont fait leurs preuves quantités de fois. Les moyeux Shimano XT rempliront  parfaitement leur mission pour un prix dérisoire.

Vélo de randonnée

Le cadre

Comme pour les roues, il y a le choix du puriste et il y en a d’autres qui vont aussi !

LE vélo de voyage pur et dur est en acier. L’acier est moins tendre que l’alu et de ce fait supporte mieux la charge : moins de déformation du cadre sous le poids des bagages et du cycliste donc meilleur rendement et moins de risques de casses par fatigue. Pour compenser la “tendresse” de l’alu, les fabricants augmentent le diamètre des tubes, ce qui en fait aussi, en théorie, des vélos plus “tape-cul”. Selon moi, sur un vélo de voyage, mieux vaut chercher le confort dans le volume des pneus, sur la selle et dans la position que dans le matériau car un acier n’a franchement lui-même rien de bluffant en ce qui concerne son prétendu confort.

Si vous transformez votre vieux VTT alu en vélo de voyage, vous sentirez très vite qu’il manque de force, de rigidité, bien que lui aussi pourrait vous emmener loin, cependant si vous prenez un spécialiste du vélo de voyage en alu comme Koga ou Santos, la rigidité sera au rendez-vous et ils auront pour gros avantage de ne pas rouiller.

Certains vous diront : “Oui mais si tu casses ton cadre, tu auras plus facile à ressouder de l’acier”. Un artisan Français m’assurait pourtant du contraire, mais sans entrer dans ce débat, je dirais plutôt : “Choisis un cadre qui ne casse pas et tu n’auras pas à te soucier de le ressouder”.

Aujourd’hui le matériel est suffisamment fiable pour que ni un acier ni un alu ne casse.

Là encore je crois que nous ne pouvons plus être si catégorique qu’il y a quelques années quant au choix de l’alu ou de l’acier pour voyager.

Je ne craindrais aucunement de voyager sur un alu mais j’aime le fait de pouvoir mettre mon vélo dans l’avion sans emballage et la densité de l’acier fait qu’il n’en sortira que difficilement avec une bosse. Idem s’il chute comme cela peut arriver avec le poids des bagages là où j’ai vu des alus déformés par le choc. Aussi, pour qui souhaite monter un vélo à la carte, il y a peu de cadres alus (aucun à ma connaissance) de qualité et vraiment spécifique au voyage tel qu’un Surly Long Haul Trucker ou un Intec M1, relativement bon marché et dont on est assuré de la fiabilité et de l’efficacité.

Quant au poids, théoriquement l’avantage est à l’alu, mais concrètement mon Surly Long Haul Trucker en acier est en dessous du poids de tous les alus du commerce que j’ai pu voir (vélo complet).

Vélo de voyage

La fourche

Nous ne retraiterons pas ici du matériau mais du type, à savoir rigide ou suspendue. Ne voyant personnellement aucun avantage à une fourche suspendue en voyage mais par ailleurs des inconvénients à commencer par la nécessité d’y fixer un porte bagage spécifique (plus haut) avec adaptateurs si l’on souhaite des sacoches à l’avant et les risques d’ennuis mécaniques liés à la complexité du mécanisme, c’est sans hésitation que je privilégie une fourche rigide.

La transmission

Le débat Rohloff/dérailleurs est sans fin et pour en résumer les grandes lignes nous dirons que le Rohloff a pour gros avantage la diminution de l’entretien : un plateau, un pignon et une chaîne 6, 7 ou 8 vitesses (même 9 si besoin) qui est toujours alignée. Vous pouvez mettre l’ensemble sous carter, à l’abri de la pluie, de la boue et de la poussière, réduisant ainsi encore l’usure et l’entretien. Vous pouvez également opter pour une transmission par courroie, à la durée de vie incomparable, fort silencieuse (exceptée sur piste sablonneuse ou dans la boue), ne nécessitant pas de lubrification et beaucoup plus légère. Cependant le montage y est plus délicat (la tension doit être parfaite pour ne pas engendrer une usure prématurée), le cadre doit être conçu pour et il est évident que vous ne trouverez ce matériel nul part en cas de force majeure.

Toutes ces solutions “Rohloff” ont cependant un coût “élevé”. Il faut compter 1050 à 1200 € pour un moyeu Rohloff (+300$ pour le kit courroie) là où nous trouvons sur internet un groupe Shimano Deore (sans les freins) à 190€, ou encore un Shimnao XT M780 (version 2015) à 320€.

Le gros avantage de la transmission classique est donc son coût. Quant à la gamme je préconise toujours : “Si priorité au budget : Deore ; si priorité au poids et à la robustesse : XT ; si priorité au compromis : SLX”. A l’heure où le 11 vitesses se répand,  le 9 vitesses a quasiment disparu des étales, le débat 9/10 n’a donc plus vraiment lieu d’être. Evidemment, les 9 vitesses étaient suffisantes et les chaines probablement un brin plus durables, néanmoins il n’y a pas à craindre la casse sur du 10v. Quant au double ou triple plateaux, vos jambes en décideront. Idem pour ce qui est des développements, nous trouvons ces groupes en version trekking (26/36/48) ou version VTT (24/32/42). Selon moi 48×11 n’est pas nécessaire en voyage ; la différence est par ailleurs plus minime sur les petits plateaux, négligeable si vous êtes un minimum en forme, mais à prendre en considération si vous êtes limite.

Pour en revenir à nos moutons, ni le Rohloff ni la transmission classique ne doivent casser, cependant si cela venait à arriver et quand bien même Rohloff assure un SAV en béton partout dans le monde, la situation sera plus délicate à gérer avec ce dernier à la mécanique plus complexe.

A ceux dont l’hésitation ne trouve pas d’issue je dis : “Si tu as un coup de cœur pour Rohloff et que son coût ne nécessite pas de gros sacrifices, optes pour Rohloff ; si le choix devient un casse tête et que tu ne parviens pas à te décider, restes sur une transmission classique. Les deux te mèneront au bout du monde”. Après quoi, les gens sont généralement décidés !

Le Rohloff aurait d’avantage la préférence des gros rouleurs, ceux dont la vie est sur la route, ainsi ils consomment moins de matériel et rentabilisent l’achat de cette manière. Par ailleurs, ils ont le temps de gérer les éventuelles casses.

Usine Shimano en Malaisie

Usine Shimano en Malaisie

Le freinage

Là encore, le débat freinage sur jante (V-brake) VS freinage sur disque trouve difficilement une issue si l’on reste objectif. Néanmoins nous pouvons dors et déjà éliminer le freinage hydraulique qu’il soit sur jante ou sur disque pour la simple et bonne raison qu’il n’est aucunement nécessaire de disposer d’une telle puissance de freinage sur un vélo de voyage là où les systèmes mécaniques ont prouvé d’innombrables fois leur suffisance et sont techniquement plus simples.

L’inconvénient des V-brake est d’user les jantes (d’autant plus s’ils sont hydrauliques), son avantage est sa simplicité/légèreté.

L’inconvénient du disque est sa “complexité”, son avantage est de préserver les jantes de l’usure.

De ce fait nous comprenons aisément que pour qui roule énormément il peut être intéressant d’opter pour des freins à disque (le changement des disques restera toujours plus simple que le changement des jantes). En la matière, la référence était jusqu’alors les Avid BB7, néanmoins sont apparus plus récemment les TRP Spyke qui ont l’avantage d’être “dual slided actuation”, autrement dit avec deux pistons flottants là où un frein à disque mécanique dispose habituellement d’un piston fixe et d’un piston flottant, lequel vient plaquer le disque contre le piston fixe en jouant sur son élasticité.

A titre informatif, mes jantes n’étaient pas creusées après 20 000 Km et ont fondues comme neige au soleil sur les 800 Km de la Dalton Highway (boue abrasive). Donc sont à prendre également en compte les conditions de voyage dans ce choix. Dans des conditions “normales”, les jantes pourront supporter des dizaines de milliers de kilomètres. J’aurais malgré tout changé les miennes après plus de 30 000 Km, par sécurité, pour ne pas ré-entamer un long voyage avec des jantes fort creusées.

Chacun fera donc son choix en fonction de ses besoins et de ses envies, tout en gardant à l’esprit qu’il ne sera franchement pas pénalisé par l’un comme par l’autre.

Vélo de randonnée

Les Périphériques

Là plus que jamais, nous avons affaire à des choix personnels.

Concernant la selle, je vous recommande ce test de la SMP TRK GEL.

En ce qui concerne les pneus, cet article pourrait vous guider dans vos choix.

Vous trouverez également l’ensemble de mes choix dans le bilan matériel post tour du monde.

Aussi, cet article sur le choix de la taille du cadre et le réglage de la position pourra vous être utile.

J’espère que cet article aura su vous guider dans vos choix, tout en minimisant l’importance d’utiliser absolument un “pur sang” pour réaliser un tour du monde à vélo ! Votre VTC acheté bon marché ou votre VTT transformé sauront vous mener loin en cas de besoin, cependant, si vous souhaitez optimiser votre vélo spécifiquement pour un tour du monde en mettant toutes les chances de votre côté, vous avez là les clés pour le faire.

Vous préparez actuellement votre premier voyage à vélo ? Ce guide extrêmement synthétisé vous permettra de faire les bons choix et de disposer des bonnes informations en un minimum de temps.

Disponible de suite au format KINDLE ou PDF.

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site web de l'auteur

Bertrand

C'est à la suite d'un tour du monde à vélo réalisé entre 2011 et 2012 que ce blog a vu le jour avec pour objectif de mettre à disposition du futur voyageur, au long cours ou en vacances, les informations nécessaires à sa préparation.

262 CommentairesEcrire un commentaire

  • Salut Bertrand, salut tout le monde,

    Je me suis fait la même réflexion que Christian. Effectivement, l’un des sites est en allemand, langue que je ne parle pas. Mais je vais leur écrire en anglais.
    Il faut admettre que l’ Intec tout en deore à 929euros, c’est un bon rapport qualité prix.
    Merci Bertrand pour ces adresses.

  • Bonjour !
    J’ai beaucoup apprécié cette article, que penser vous du vélo couché 3 roues (Tryke) en voyage, j’aimerais connaitre votre feeling pour ce genre de vélo pour faire un voyage de quelques (2 @ 3 milles kms)
    Merci de l’attention porté à ma demande.

    • Bonjour Claude,
      Ca ne serait pas mon choix personnellement. Je n’ai jamais voyagé avec ce type de vélo mais j’ai déjà essayé celui d’un ami.
      C’est naturellement beaucoup plus lourd qu’un vélo classique et dès lors que la pente s’élève il est planté. Ensuite pour ce qui est du voyage à proprement parlé, c’est trop encombrant, et pour bivouaquer, et pour prendre l’avion ou ne serait-ce que le mettre dans une voiture, bien sûr il est des pays où il est simple de bivouaquer et des voyages où l’on ne prends pas l’avion mais ce n’est en général pas un investissement que l’on fait pour un voyage et il faut y penser.
      Si l’objectif est d’être couché, pourquoi pas un simple vélo couché avec deux roues, c’est toujours plus encombrent et lourd qu’un vélo classique, mais moins qu’un trike. Moi ça ne me tente pas trop non plus pour les mêmes raisons de poids et d’encombrement, ainsi que la probablement inefficacité de l’engin sur les pistes sablonneuses et défoncées ou tout simplement dans les côtes, et intuitivement tout simplement, je ne me sens pas attiré… Maintenant les utilisateurs en sont toujours contents. Le budget n’est également pas le même qu’un vélo classique ce qui peu peser dans la balance.

  • Merci de ces quelques lignes qui en disent long , cela porte à réflexion.Il est vrai qu’une parti du budget du voyage est englouti dans l’achat et le transport du vélo. Sans compter les tracas dans tous les déplacements. C’est bien de prendre des conseils d’expert tels que vous. Je pense que je vais prendre une autre direction de pensée.
    Je vous remercie de l’attention et la rapidité à laquelle vous m’avez répondu.

  • Salut Bertrand ,
    Une infos qui peut-être utile . Ces derniers jours , j’ai vu sur internet des vélos alu adaptés je pense pour des voyages genre tour du monde light ou light travel équipés en XT et même moyeux Rohloff à des prix plutôt intéressants , de marque Ortler en vente en “promo” sur bikester.fr . Les modèles Rohloff , Belfort et Périgord sont respectivement à 1649 euros et 1859 euros , le modèle XT , Ardèche est à 1029 euros avec des pneus Schwalbe Marathon . Il y a aussi d’autres modèles qui peuvent être une bonne option pour les petites excursions à partir de 379 euros??? jusqu’à 1029 euros(modèles Wien, Genève ,Bergerac , …). J’y ai vu aussi le Cinelli Hoy Hoy au prix de 978,99 euros , Plutôt sympa donc ! Que pense-tu de cette marque ? La connais-tu ? Les acheteurs de ces vélos semblent , dans l’ensemble , assez satisfait par la qualité globale des vélos et de leurs composants . Je serais curieux de connaitre ton avis et point de vue à ce sujet. Merci et salut à tous les cyclos !

    • Salut Michel,
      Je connaissais Ortler. Mon avis est le même que celui que je donne dans mes articles de manière globale. Techniquement un cadre alu peut être rigide et costaud maintenant tant que je ne l’ai pas chargé et roulé avec je ne peux pas trop m’avancer sur un modèle en particulier à moins que le diamètres de ses tubes ne fasse office d’évidence, ce qui n’est pas le cas avec les Ortler. Seul le Belfort n’a pas de fourche suspendue à l’avant mais n’a cependant pas d’œillets de fixation, ce qui est une sacrée connerie sur un vélo de voyage bien que pour moi ils ont été pensé comme des vélos de ville et non des vélos de voyage. Idem pour le Hoy Hoy… Après ça ne veut pas dire que tu ne peux pas voyager avec mais sur le papier, ils ne sont pas fait pour se bouffer de la piste défoncée avec 60 Kg de bagages.

  • Je vais ajouter ici la même réponse que sur facebook . Pistes défoncées et 60kg , c’est sûr ! Je ne pense pas qu’il soient suffisamment costauds pour cela , bien que certains commentaires prétendent le contraire (140kg avec la personne , sans aucuns soucis ). Je les verrais plutôt comme des vélos de randonnée hebdomadaire , d’entrainement , de ville (pour les modèles plus basiques)ou pour des voyages light avec des régions aux bonnes qualités au niveaux des revêtements routiers (Europe, USA etc…). Mais je tenais avant tout à parler des modèles Rohloff Belfort et Périgord (aussi en fourche rigide), tous deux à des prix plutôt raisonnables pour être équipé en Rohloff . C’est sûr que s’ils étaient dispo en versions acier et mieux équipés côté oeillets de fixations ,ils feraient plus de ventes chez les cyclos voyageurs !

    • Je fais donc suivre également la discussion Facebook ici :
      On peut définir quel est plus ou moins le vélo de voyage type parfait sur le papier, mais au delà de ça tu pourras faire la même chose avec un peu près n’importe quel vélo sans certitude qu’il cassera ou tiendra. C’est pourquoi les débats en la matière n’ont jamais de fin et c’est aussi pourquoi je préfère rester généraliste et laisser ensuite à chacun la liberté du choix selon ses priorités, à commencer par le budget, puis fonction du chargement, de l’itinéraire et des exigences en confort et sécurité. Par sécurité j’entends, accepter éventuellement de se retrouver au milieu de nul part avec des soucis.
      On va marcher, ce sera plus simple et on se fera moins chier sur la tôle ondulée ;).

  • Bonjour Bertrand,
    Tout d’abord, merci pour tous ces précieux conseils.
    Voilà que je regarde en diagonale ton pdf reprenant la liste des 90 vélos de voyage que tu nous suggères. Mon attention s’est portée sur le TX400 de Farrhad Manufaktur que j ‘envisage peut-être d’acheter prochainement (bien qu’il ne soit plus disponible en V-Brake). Je m’étonne de voir que tu indiques comme lieu de production “l’Asie”. Or ces vélos sont produits à la main en Allemagne si je ne m’abuse. C’est ce que mon revendeur m’a dit et ce que j’avais lu sur le net et le site officiel de la marque. Cela aurait-il changé ou est-ce simplement une erreur?

    • Bonjour Sarah,
      Merci pour ton message.
      C’est une marque allemande mais qui selon moi est produite en Asie. Je n’ai jamais vu un vélo fait à la main en nos contrées qui soit si peu cher et connaissant un peu les coûts de production et d’achat je serais surpris s’ils étaient fait en Allemagne, mais je ne peux pas te confirmer quoi que ce soit. Après peut être qu’il est assemblé en Allemagne, ça c’est autre chose. Quoi qu’il en soit même lorsqu’un cadre est fabriqué ici, l’acier duquel provient ses tubes ne vient sans doute pas d’ici et les composants du vélo viennent tous ou presque d’Asie, donc c’est un faux problème, d’autant plus que les cadres dont on est sûr qu’ils sont faits en Asie ont prouvé d’innombrables fois leur resistance.

  • Salut à toi, j’ai épluché ton site depuis de nombreux mois et je vais bientôt me lancer dans la confection de mon propre vélo de A à Z. Aurais-tu un forum à me conseiller pour finaliser mes choix ? (où tu serais en plus également ?)
    Car il est difficile de dicuter par commentaires sur ton site ou twitter ou autre… :)

    Merci en tout cas pour cette mine d’informations, Bravo !

    • Salut Lionel,
      Merci pour ton message.
      Sur le forum VoyageForum il y a une rubrique Voyage à vélo sur laquelle tu peux poser toutes tes questions. Je n’y suis plus allé depuis quelques années par contre car je ne peux rien dire de plus que ce que j’ai dit ici.
      L’idée de ce blog au départ était justement de s’épargner l’épluchage des forums où tu as autant d’avis que d’intervenants et où tu en sors plus déboussolé que tu n’y est arrivé :). Sur les topic matos en particulier…
      Mais c’est vrai que les échanges sous les articles d’un blog se font plus avec l’auteur du blog qu’avec les lecteurs et plus sur le format une question / une réponse que de longues discussions, bien qu’il ne soit pas interdit aux lecteurs d’intervenir également dans les réponses aux commentaires ni de se limiter à un échange.

  • Bonjour Bertrand,

    Quel plaisir de venir régulièrement lire les dernières infos et échanges de voyageurs sur ton blog qui est pour nous une référence en terme d’informations. Et merci pour le Guide des 90 vélos pour de voyage.
    Après avoir voyagé en Europe en tricycles couchés, nous projetons un voyage sur vélos droits en Amérique du Sud, de la Bolivie à Ushuaia en passant par la carretera austral. Donc de la route et aussi pas mal de piste. Nous avons écarté le Fahrrad TX 400 à cause de système de l’hydraulique du système de freinage et le risque d’usure prématurée des jantes avec le Magura HS-33. Nous hésitons entre deux modèles de vélos Surly, le Long Haul Trucker et le Troll, que nous équiperions de Rohloff et de cintres papillons ou à bar ends. Nous sommes des petits gabarits ( 1m66 et 1m72) et n’avons plus vingt ans (plutôt 60)… Dans ces conditions, quel te semblerait le modèle le plus adapté à notre voyage ?
    Par avance merci pour ta réponse.
    Daniel et Isabelle

    • Bonjour,
      Merci pour votre message.
      Il ne devrait pas y avoir suffisamment de kilomètres entre la Bolivie et Ushuaïa pour vraiment bouffer les jantes mais si le voyage se prolonge par d’autres… C’est avant tout l’hydraulique qui me dérangerait que les risques d’usure prématurée que l’on peut prévenir en dosant le freinage.
      Bref, venons en aux Surly :).
      Au niveau de la géométrie déjà si vous prenez la bonne taille, l’un comme l’autre seront confortables, bien que sur le papier c’est le LHT qui reste LE modèle voyage.
      Le LHT reste le modèle voyage fait pour être lourdement chargé. Le Troll supporte lui aussi la charge mais reste moins rigide.
      Après le LHT n’est pas un cadre adapté au Rohloff et il faudra donc utiliser un tendeur de chaîne (mécaniquement c’est même mieux et ça reste discret), là où le Troll à des pattes horizontales qui dispensent l’usage d’un tendeur de chaîne.
      Je ne vois aucun avantage ou inconvénient majeur pour l’un comme pour l’autre qui ferait clairement pencher la balance dans un sens ou un autre et qui pourrait vous faire regretter votre choix, quel qu’il soit, mais d’instinct j’aurais envie de vous dire : Long Haul Trucker. Pourquoi ? Car vous voyagez en couple donc je suppose tranquillement et sans doute en mettant la priorité à un peu plus de confort qu’à toujours moins de poids. Pour quelqu’un qui voyagerait light et sportivement, j’aurais peut être un petit penchant pour le Troll qui je suppose, sans l’avoir essayé, est plus sportif que le LHT, mais sinon ce dernier est une valeur sûr. Vous l’aurez compris ce n’est pas un avis tranché et catégorique, ce sont de légères tendances, car en pratique les deux vous mèneront à Ushuaïa sans problème et dans de bonnes conditions. L’autre aspect que je n’ai pas abordé, c’est la géométrie, droite pour le LHT et sloping pour le Troll. Si l’on a des petites jambes, en proportion, le cadre droit du LHT peut poser problème bien que pour un vélo de voyage il s’agit rarement d’un réel problème. Ou on peut tout simplement se sentir psychologiquement plus à l’aise sur un cadre sloping mais c’est là du cas par cas et non plus des généralités.
      Bon voyage en tout cas ;).

  • Bonjour Bertrand,

    Félicitation pour votre site très travaillé.
    Je voulais connaitre votre avis sur le vélo “trekking” Riverside 720 TR de chez Décatlhon pour du cyclo-tourisme, randonnée en France. Il m’a l’air étonnamment bien équipé pour son prix.
    Je précise quand même que je ne suis pas très bricoleur et que je recherche un vélo assez fiable dans un prix raisonnable(au alentour des 700-800€ pour un première achat) pour son utilisation.

    En vous remerciant!

    • Bonjour Armel,

      Le rapport qualité prix chez décathlon est souvent très intéressant.
      Le cadre est bien fait, l’équipement est bon, ce vélo fera largement l’affaire pour l’usage que vous m’avez indiqué dans votre second message.

  • Bonjour Bertrand et merci pour tous ces conseils. Ton site est vraiment une mine d’informations et aussi de réflexion pour voyager.
    Concernant le Surly LHT ou le Surly Disk Trucker, le site de Surly en anglais déconseille de monter une béquille au risque d’endommager sérieusement le cadre. As-tu entendu parler de ce genre de difficulté et quelle est la solution dans ce cas ?
    Merci.

    • Salut Daniel,
      Oui je connais quelqu’un qui a écrasé/plié son cadre à cause de la béquille. Avec le poids le vélo a basculé, la béquille a fait office de levier et a tout plié.
      La solution c’est soit pas de béquille soit une béquille centrale. J’en ai encore en stock si tu veux :) : https://www.leboncoin.fr/velos/1109600530.htm?ca=15_s
      Ceci dit j’ai moi-même fait mon voyage sans béquille (excepté quand j’avais ma remorque qui avait une béquille centrale intégrée) et je continuerai à voyager sans béquille avec les sacoches.

  • Bonjour Bertrand merci pour ce blog riche en informations cela fait plusieurs semaines que je le parcours et je ne m’en lasse pas. Nous prévoyons de faire notre première sortie vélo cette année qui sera certainement le début de plusieurs longues autre aventure. Voilà je cherche à monter moi-même mon vélo je serai partants pour le Surly long haul trucker la question que je me pose et faisant un mètre 80 pour un entrejambe de 85 cm j’ai peur que le cadre de 26 pouces soit trop petit je réfléchis donc à un cadre en 700C que propose Surly. J’ai lu que tu déconseillé le 700C question solidité je n’ai rien contre le 26 pouces si ce n’est cette interrogation sur la cohérence avec ma taille. Même chose concernant les jantes je n’ai aucune idée de quel Jante mettre sur ce vélo proposes-tu toujours le montage que tu faisais en sun ringle ? Ou en connaîtrait tu toute. Monté de. Comparable ? Sachant quelles devront supporter sacoche et remorque avec bébé à l’intérieur.
    Merci d’avance.

    • Salut Cyril,
      Merci pour ton message.
      1m80 ne pose pour moi pas de problème sur un 26″. 1m90 ou 2m ça commence à être disproportionné mais 1m80 ça reste raisonnable.
      La solidité d’une bonne roue en 700 sera suffisante mais c’est avant tout une question de pratique. Pour rester sur de l’asphalte il n’y a pas de problème à utiliser du 700, surtout aujourd’hui où l’on trouve des pneus en 700 très larges, maintenant sur piste, le 26 permet de monter des pneus encore plus larges et la roue est en effet sur la papier plus solide. Après pour combiner grand diamètre et gros volume il y a le 29″, mais non dispo sur le Long Haul Trucker, il faut alors passer sur un Ogre.
      Dans l’article suivant : https://www.lebraquetdelaliberte.com/velo-tour-du-monde-700e, rubrique “Roues”, je mentionne une paire de série. Je les ai vue en vrai récemment et elles m’ont eu vraiment l’air de tenir la route. Sinon il faut trouver au détail des Sun Ringle Rhyno Lite XL, des rayons Alpine III et des moyeux XT puis les faire monter. Moi je n’ai plus de shop et ne peux plus avoir de stock par contre, bien que j’ai encore le matos pour faire les montages.

  • Merci pour ton retour, je pense m’orienter sur le LTH, j’ai du mal à trouver un cadre équivalent sur les forums que j’ai pu faire. Maintenant l’idée de monter le vélo moi même me séduit pour apprendre à le connaitre et à le réparer seul. L’idée de monter moi même mes jantes sur le modèle que tu propose me tente également mais j’ai l’impression que ce n’est pas simple et surtout que ça demande beaucoup de matos et qu’il n’y a pas d’intérêt financier. Je n’avais pas pensé commander chaque pièce et les confier à une personne qualifiée pour ca je vais me renseigner à Rouen

    • Monter les roues n’est pas extrêmement compliqué en soi, mais il faut être très patient et très méticuleux. La matos adapté facilite aussi les choses. Financièrement il y a plus vite fait d’acheter une paire toute montée comme celle indiquée en effet.
      Il existe des ateliers vélo associatif dans les villes parfois qui te permettre d’utiliser l’atelier et de bénéficier de l’aide des mécanos. Ca peut être une bonne option dans ton cas.

  • Hello Bertrand.
    Je dispose de deux vélo, un rockrider 340 et un btwin Riverside 3 cross trekking. Je part début juillet de la rochelle au Portugal, mais je ne sait le quel prendre. Je serai plus d’avis pour le btwin ( porte bagages, roue vtc, vitesse gâchette déjà équipé). Le quelle choisirais tu à ma place? Le plus faible ect… Les deux son en alu et fourche suspendu. Je part avec deux sacoche de 14litre chacune , plus la tente duvet et tapis de sol . Merci d’avance pour ta réponse . Et super blog :)

    • Salut Gary,
      Merci pour ton message.
      Pour rester sur la route et voyager léger j’irais plus vers le Riverside également qui sera plus roulant.
      Bon voyage ;).

  • Merci d’avoir répondu si vite.
    En effet je vais faire essentiellement de la route, je vais rester sur la velodysée. Mais l’année prochaine je vais sûrement direction le Maroc. Se vélo devrait faire l’affaire aussi? Merci beaucoup

    • Si route oui, si piste je ne sais pas, je ne connais pas l’état des pistes au Maroc et il est quoi qu’il en soit toujours difficile de dire si un velo fera l’affaire, ça reste de la mécanique et ça peut le faire comme ne pas le faire, ça dépend aussi du chargement… Tu auras déjà un premier aperçu avec ce premier voyage.

  • RE,
    Bon j’avance bien dans le choix de mes composants pour le montage de mon vélo. Je pensais avoir fini mais voila. Je suis parti sur la base de tes recommandations concernant transmission et roue suite à ton expérience (Xt, SLX ou Derore) seulement voila je viens de me rendre compte (avant commande tout va bien ) que selon le cintre (droit, papillon, course) tout n\’est pas compatible chez shimano (à ce propos un conseil sur le choix ?) . Or comme je pense mettre un cintre course pour me permettre plus de confort, shifter et derailleur ainsi que cassette ne sont plus compatible, il faut partir sur une gamme route qui du coup n est plus ni XT ni SLX ni deore mais plutôt tiagra ou 105. Connais-tu ces gammes et penses-tu que c\’est adapté où je serais mieux de partir sur un cintre droit de manière à partir sur du XT. Et j\’ai cru comprendre aussi que du coup il n\’était plus possible d\’être en V break avec les shifter course confirmes-tu? Ce qui m\’amène à une autre question. j\’étais parti pour monter des jantes sur les bases de ce que tu proposes plus haut, mais je me demande si en mettant un moyeu dynamo et frein disque, je peux partir sur les mêmes rayons et les mêmes jante ou s\’ils ne sont plus adapté, le vélosiste du coin me conseille le moyeu dynamo mais je ne sais pas trop qu\’en pensé. Merci pour le temps que tu m\’ accordera et pour ta réponse. j\’attache beaucoup d\’importance à ton avis. Il me reste 3 mois pour commander les pièces les recevoir et les monter et dans ce casse-tête des offres et de la compatibilité je ne sais plus où donner de la tête. D\’avance merci.

  • Bonjour,
    J’envisage l’achat d’un beau vélo électrique bien équipé. Etant bientot à la retraite, je souhaite faire de grandes randonnées dans nos belles régions françaises.
    j’ai regardé à peu près toutes les marques des constructeurs et j’ai relevé quelques modèles intéressants:
    -Focus jarifa street pro
    -Riese et muller charger GX touring ou encore le GX rohloff
    L’activité principale sera les ballades entre amis, mais également quelques circuits VTT modérés pour la plupart, dans ma région.
    J’aimerais avoir votre avis sur le choix de ces modèles.
    Cordialement

    • Bonjour,

      En tout premier lieu je précise que les vélos électriques ne sont pas mon rayon.

      Mais si vous prévoyez un peu de VTT, on peut déjà éliminer le Focus qui est en 28″.

      Les Reise et Muller sont un peu plus taillés pour le VTT tout en restant équipé pour la randonnée. Je sais que les moteurs bosch sont une valeur sûre par ailleurs mais je ne peux pas vous en dire beaucoup plus et ne connaissant pas ce marché je n’ai aucun point de comparaison.

      Je vais donc devoir m’arrêter ici car je ne suis pas assez calé sur la question de l’électrique.

      Cordialement.

    • Bonjour,
      Pourquoi électrique ? vous êtes a la retraite comme moi, vous avez tout le temps.
      l’électrique c’est très bien pour les gens qui vont bosser et ne doivent pas transpirer.
      vous serez fortement dépendant de la batterie, qui petit à petit ne tiendra plus la charge, une bonne batterie c’est très cher ! et si jamais plus de charge, alors la vraie galère !

  • ah oui j’ai oublié, un vélo électrique c’est lourd, si vous pensez prendre le train avec …
    mon vélo, je peux le placer facilement dans le coffre de ma petite voiture Honda jazz en abaissant sièges arrières ( 130’000 km, jamais problème ! )

  • Pour les amoureux du vélo, allez une pub bien méritée pour ANNECY et sa région

    Yen a pour tous les goûts , gosses, ado, vieux cons et même pour les casse-cou (parapente, vtt,…) du plat, des montées, … tour du lac, col forclaz, col Semnoz, … Gorges du fier, Pont de la Caille, Pont de l’abime …., un vrai paradis pour les grosses et petites pédales !

    Décidément Annecy est le plus beau village de Suisse, vous verrez ils sont épris de liberté et les indigènes sont très patriotes : vous verrez des drapeaux suisses sur les troncs des arbres, balcons, plaques voitures, …

  • Bonjour Bertrand,

    Merci pour ce blog qui est une source d’info bien utile pour les débutants et qui permet aussi de m’échapper un peu pendant mes longues heures de boulot.
    J’ai fait un beau voyage cette été en France (route et chemin) et je compte bien continuer les prochaines années.
    Je souhaite donc investir dans un vélo plus adapté que mon décathlon qui arrive à la limite.

    Je me renseigne beaucoup dans le magasins et je me demande bien quelle taille de roue choisir entre les 26 28 et 29 pouces. Pourrais tu me donner ton avis sur la question.
    A savoir que je compte continuer mes voyages plutôt en Europe et du coup sur route mais forcement avec quelques chemins de temps à autres, pk pas ensuite aller dans d’autre pays ou il y a surement moins de belles routes ……
    Je mesure 1.90 pour 95kg j’ai donc assez peur de la solidité des roues…Et je ne souhaite pas avoir trop de problèmes avec.
    La morphologie du cycliste est elle selon toi a prendre en compte dans le choix des roues?

    A plus

    Mael

    • Salut Maël,

      Oui il est clair qu’avec 1m90 le vélo sera plus harmonieux en 28 ou 29 qu’en 26.

      28 c’est le diamètre de la jante, 29 le diamètre extérieur du pneu, donc que l’on parle de 28 ou 29 c’est le même diamètre de jantes. On parle de 28 pour des vélos type route ou vtc avec des sections de pneus “faibles” et de 29 pour les vélos type VTT avec des sections de pneus importantes. Maintenant sur un vélo dit en 28, excepté les vélos de route, le cadre et les jantes permettent souvent d’aller jusqu’à 2.0 de section, tout comme on peu descendre assez bas en section avec un vélo dit en 29, donc la frontière est floue.

      Quelques bouts de pistes de temps en temps n’est pas grave, surtout que ces bouts de pistes sont souvent en très bon état. C’est plus grave lorsqu’il s’agit de passer une semaine ou dix jours sur un piste défoncée, avec le poids en conséquence dû aux stock de nourriture et d’eau.

      Donc c’est clair qu’avec 1m90 et 95 Kg une roue en 26 sera plus compact et rigide pour supporter le poids et la force. Maintenant comme à priori tu comptes rester dans des zones accessibles, donc qui permettent de voyager “léger”, en tous les cas sans excès, j’aurais tendance à partir sur du 29 en choisissant du costaud pour ce qui est des jantes et des rayons. Mais je ne peux pas dire non plus que le 26 sera vraiment pénalisant.

      C’est typiquement le genre de choix qu’il faut faire au feeling. Soit ton feeling va mettre la priorité à la robustesse des roues et tu vas partir sur du 26 quitte à être un chouia moins bien sur le vélo, soit ton feeling va se sentir plus à l’aise sur un 29 et prendra un 29.

      Ce n’est pas comme en VTT où il y a le côté technique et performance, là tu ne sera pas hyper pénalisé dans un cas comme dans l’autre et dans un cas comme dans l’autre les roues ne doivent pas casser. “Ne doivent pas” mais on ne peut jamais l’affirmer à 100% donc il n’y a que le feeling pour trancher dans ces cas là.

      28 j’élimine car risque d’être limité en section de pneus là où le 29 te permettra de descendre jusqu’à 1.6 par exemple avec des jantes de 25mm de large (intérieur) ce qui est déjà énorme pour des jantes. Et 1.6 c’est déjà super fin pour voyager.

      Donc oui, sur le papier, la morphologie du cycliste est bien sûr à prendre en compte maintenant les exigences en voyage ne sont pas les mêmes qu’en route ou VTT et il y a en voyage un autre facteur à prendre en compte qui est la tranquillité d’esprit, concernant la peur de la casse et la disponibilité des pièces. En pratique on est peu pénalisé dans un cas comme dans l’autres mais psychologiquement on peut faire des blocages et un blocage psychologique est moins confortable qu’une position non optimisée à la perfection.

      Après ça dépend des projets aussi, si c’est partir quelques semaines chaque été ou vivre sur le vélo durant des années, les priorités ne seront pas les mêmes, d’où le feeling qui doit trancher ;).

  • En effet je vais surement partir sur du 29 avec des roues bien solide ça devrait le faire et ça permet plus de possibilités.
    Reste a trouver les pneus les plus adaptés. Je pense peut etre partir sur un Ogre de Surly! Tu as un avis sur ce cadre?

    • Une valeur sûre à mon avis. C’est l’équivalent du Troll en 29 pouces donc il n’y a pas de soucis.

      Pour les pneus je pense aux mondial en 28×2.0.

  • Bonjour Bertand !

    Je me rends compte que j’aurais dû lire cet article bien plus tôt (et mieux me renseigner en général) ! Voilà j’ai acheté il y a quelques mois un vélo exprès pour un voyage que je planifie. Je l’ai acheté direct à l’usine (elle est juste à côté de chez moi) et le vendeur m’avait bien conseillé, à ce qu’il me semblait en tout cas. Mais aujourd’hui je me dis que j’ai peut-être fais une erreur. J’ai acheté un VTC en alu avec une fourche suspendue et des roues de 700 (http://www.velodirectusine.com/fr/vtc-ville-homme/165-vtc-sport-x-ride.html). Donc j’ai un peu tout faux…
    Après mon voyage sera en France, Grande Bretagne et Irlande. Ce sera quasiment que de la route et de la piste cyclable à priori. Donc j’aimerais avoir ton avis : est-ce que ce vélo semble suffisant ou il vaut mieux que je le revende et que j’en trouve (ou en bricole) un plus adapté ? Sachant que je vais tout de même partir pour 5 mois et que j’envisage de faire dans les 7 000 km voire plus, tout en ne prévoyant pas de voyager très léger. L’équipement est une question qui me stresse pas mal, d’autant plus que j’ai un budget ultra serré.
    En tout cas je te remercie mille fois pour ton blog qui est vraiment une mine d’informations en or !

    Juliette

    • Salut Juliette,

      Pour un voyage en Europe de l’ouest sur route, tu n’as pas à t’inquiéter des roues de 700. La fourche suspendue n’est pas importante sur un vélo de voyage mais ce n’est pas grave si elle s’y trouve. Et le cadre alu ne doit pas casser en 7000 Km. Maintenant les roues je ne sais pas du tout ce que c’est par exemple, j’ai envie de te dire que ça va tenir, mais c’est impossible de l’affirmer. 7000 Km en 5 mois sur route ce n’est pas non plus hyper traumatisant pour le vélo, donc comme tu as le vélo, j’aurais tendance à te dire d’y aller comme ça. S’il y a un problème, dans nos contrées tu ne seras jamais loin d’un magasin de vélo et ils auront de quoi réparer.
      Après si tu as encore le temps, j’imagine que tu ne vas pas partir en hiver, et que tu veux changer, il faudrait regarder les occasions sur le bon coin ou troc vélo et si tu en trouves une bonne, tenter de revendre ton vélo, mais bon c’est compliqué, il faut que ce soit la bonne taille, que les échanges se fassent si possible dans ton coin sinon il y a de gros frais de port et les complications lié à l’emballage et l’envoi du vélo…
      En gros le seul point d’interrogation pour moi c’est les roues, mais il y a quand même 32 rayons et d’après la photo ça à l’air d’aller. Les pneus aussi mais parfois on a de sacrés surprises, dans le bon sens du terme, avec des pneus chinois inconnus qui ne coûtent rien. Pour le reste je ne m’inquiète pas.

      En France, GB ou Irlande, tu n’auras jamais à transporter de grandes quantités de nourriture, la plupart du temps tu trouveras à midi pour midi et il n’y a que en fin d’après midi que tu devras ravitailler pour le soir et lendemain matin, donc de ce côté là tu sera light. Idem pour les vêtements, j’imagine que tu vas partir vers Avril/Mai et rentrer vers Août/Septembre, donc pas de grands froids au programme, ce qui permet tout de suite d’être light. Les outils peuvent vraiment se limiter à peu de choses, limite à de quoi réparer une crevaison et à une burette d’huile pour la chaîne. La trousse à pharmacie idem, quelques pansements, une compresse, une bande, un truc pour désinfecter. Rien pour purifier l’eau, ce n’est pas la peine. Les seuls trucs lourds et encombrants seront la tente, le sac de couchage (j’en prend deux sur un long cours mais là un suffit, 0° ou 5° j’imagine), le matelas. Notamment pour le matelas et tente, penses au bon coin, plein de personnes achètent, n’utilisent pas et revendent. Pour la tente, en neuf, j’avais cité la Cycling de chez Naturehike, qui est légère et pas cher, d’après les photos et vidéos sur le net ça m’avait l’air bien mais quelqu’un m’a dit de me méfier de ces tentes chinoises pas chers notamment au niveau des coutures, il ne s’agissait pas de ce modèle en particulier mais du coup je suis un peu plus méfiant. Je t’en fais pars quand même… Pour le réchaud tu peux partir avec un à gaz ou alcool mais le second est moins puissant. Mais globalement l’équipement, pour le meilleurs rapport qualité/prix/poids, tout ce qui est fringues ça se passe chez déctah, ils sont mêmes parfois meilleurs que les grandes marques pour des prix jusqu’à 10 fois moindre (seul bémol pour ce qui est veste de pluie si on part en conditions extrêmes). Sac de couchage idem, ça peut se passer chez décath. Et matelas et tente j’essayerais en priorité de choper un truc bien en occasion, à moins que tu n’aimes dormir sur du dur et là un matelas mousse suffit, sinon un thermarest d’occas.

      Si tu as des questions pour le matos n’hésites pas, même pas email.

  • Bonjour Bertrand,

    J’envisage de partir 4 mois en norvège pour faire du wwoofing. J’emmène mon vélo pour le transport entre les différents sites de wwoofing, et pourquoi pas pour faire le 4 ème mois en itinérant afin d’atteindre le cap Nord.
    Je pense faire maximum 4000 km.
    Je suis donc à la recherche d’un bon vélo, avec un budget de 1500 euros pour le vélo + porte bagage + sacoche etc …
    Je suis tombé sur le génésis tour de fer 10 ( https://www.veloclic.com/velo-de-voyage-genesis-tour-de-fer-10-2017.html#fiche_technique ) et franchement j’ai eu un coup de cœur en voyant le vélo. Cependant, je suis un amateur en composant de vélo et donc je ne sais pas du tout si il est bien.
    A ce que j’ai vu sur internet, la shimano Sora est bas de gamme.

    Peut tu me donner ton avis ?

    • Salut Alex,

      Oui Sora c’est l’entrée de gamme chez Shimano, maintenant il tiendra 4000 Km sans problème. Le Sora d’aujourd’hui n’est pas non plus le Sora d’il y a 10 ans qui faisait vraiment très bas de gamme… Donc mon avis c’est qu’il tiendra largement le temps de ce voyage, même si tu prévoyais 10 000 Km, sur le papier il n’y aurait pas de soucis, même plus… Maintenant ça me semble un peu cher pour un équipement en Sora.

      Mon reflex, en tous domaines, c’est quand même d’aller toujours jeter un œil du côté de l’occasion, Troc Vélo ou Le bon coin, pour voir si pour le même prix ou moins cher, tu ne peux pas avoir une gamme ou deux au dessus, il suffit d’une bonne affaire…

    • J’ai un peu de réticence à acheter d’occaz … J’ai peur de trouver de gros problèmes quelques semaines après l’achat.

      Le prix est chère oui … mais l’équipement (porte bagage etc) est déjà fournis et il y a des jeux schwelbe marathon plus qui sont excellent. J’ai un peu de mal à savoir quel prix ce vélo devrait avoir mais si le Sora est suffisant je pense qu’il est bon.

      Connais tu la gamme anyroad de giant ? Est elle valable avec de fortes charges (sacoches avants/arrières + tente + duvet).

    • Je la découvre maintenant que tu m’en parles. Il n’y a pas d’œillets pour fixer les portes bagages ni à l’avant ni à l’arrière donc il faut l’équiper de sacoches de bike packing et voyager léger donc.

      (En occasion, le but est de trouver un vélo qui n’a pas roulé ou presque pas, certains montent un vélo avec de grands projets, il testent sur une semaine et entre temps annulent leur projet pour une raison ou une autre et revendent le vélo)

  • Bonjour Bertrand, je te contact pour savoir combien de kilo fait ton Surly Long Haul Trucker ? Tu en parle dans ton article “Quant au poids, théoriquement l’avantage est à l’alu, mais concrètement mon Surly Long Haul Trucker en acier est en dessous du poids de tous les alus du commerce que j’ai pu voir (vélo complet).” Pour info je suis au tout début du choix de mon prochain vélo de voyage et à vrai dire j’ai voyager sans avoir de vélo de ce type. Je cherche des renseignement concernant le Surly Long Haul Trucker qui à l’air d’être réputé. Merci d’avance pour ta réponse.

    • Bonjour Jos,

      Il fait 14,5 Kg (pesé à l’instant), portes-bagages et pédales compris. Avec un groupe ressent, surtout si en double ou mono plateau, tu y gagneras. Après au niveau des roues, c’est du costaud donc très lourd, jusqu’aux chambres à air Michelin Protek Max… Selon comment tu voyages il est possible d’opter pour des composants plus légers.

      A présent tu as des vélos de voyage en alu qui tendent vers le gravel et qui sont peut-être plus légers, mais à gamme équivalente, c’est à dire si tu prends les purs vélos de voyage, faits pour partir longtemps et “sans limite” de poids, tu es toujours (si je ne dis pas de conneries) au dessus de 16 Kg, même pour les alus.

  • Merci beaucoup pour ta réponse, je suis vraiment surpris dans le bon sens par le poids de ce vélo, c’est tout simplement incroyable 14, 5 kg !! Je vais donc aller voir un revendeur Surly pour qu’il me conseil sur ce qu’il peut me proposer. J’avais essayer un vélo avec une geométrie type “Genesis Tour de Fer” et vraiment la position est idéal pour le confort. Est ce que le cadre du Surly possède une géomerie similaire quand au confort ?

    • Si je compare le Tour de Fer avec le Surly, moi j’ai un 52 et je dirais que c’est la taille S (48) qui est équivalente, auquel cas le Tour de Fer est plus long et moins haut devant soit plus sportif, mais plus sportif ne veut pas dire moins confortable, selon chacun, tu peux te sentir mieux sur un vélo un peu plus sportif, bien que les deux ici restent quoi qu’il en soit des vélos confortables.

  • Bonsoir Bertrand,

    Pourrais-tu s’il te plait m’aiguiller sur des modèles (ou marques) de vélo en 28″ destiné au voyage ?
    Tes coups de cœur ?
    Pour un budget aux alentours de 1300 euros jusqu’à 2300 euros environ.
    De futurs projets qui ne se limiteront pas forcément à l’Europe…

    Merci de ta réponse et de partager ta passion du voyage à vélo par ton blog riche d’informations pas négligeables pour le novice que je suis..

    Bonne route à toi
    Eddy

    • Salut Eddy,
      Tu peux télécharger le guide dans la marge à droite qui inclut la liste des vélos en 28 pouces. Je n’ai pas forcément de coup de cœur, je n’ai jamais eu à choisir un 28 pouces.
      Mais si tu hésites entre quelques modèle on pourra en discuter.
      A+

  • Bonjour
    J’hésite entre un surly lht et un surly troll.
    Je ne retrouve pas le poids de ce dernier.
    Quel choix pour un voyage de 6 mois

    Merci de vos conseils

    • Bonjour, il n’y a pas vraiment d’arguments en faveur de l’un ou l’autre. Le choix doit se faire par rapport à la géométrie avant tout. N’étant pas fan de celle du lht sur lequel je ne suis jamais parvenu à me sentir parfaitement bien j’aurais peut être tendance à aller vers le troll aujourd’hui mais c’est un avis perso ça.

  • Salut Bertrand !
    Merci pour ces informations.
    J’envisage de faire un tour du monde en vélo, et y passer probablement plusieurs années. Alors cet article est vraiment utile.
    Néanmoins je redoute une chose avec ces vélos haut de gamme. Malgré le confort et la facilité par rapport à un vélo plus classique. Est ce qu’il n’y a pas un trop grand risque à se le faire voler ? Je me vois mal m’inquiéter tout les jours de l’endroit ou je pose le vélo, de craindre que des roues soient démontés pour être volées.
    Peut être que je me fais des idées et que je peux y aller bien sereinement, mais j’aimerais savoir ce que tu en penses, et tout simplement savoir si toi tu t’es déjà fait volé, ou si tu as entendu des histoires comme ça ?

    Merci !

    • Salut Mathias,
      Les vols arrivent mais c’est très rare. Moi ça ne m’est jamais arrivé. Ce ne sont pas des vélos tapent à l’oeil non plus. Haut de gamme dans le vélo en général c’est au delà de 5000€, moyen de gamme 3000, donc là on en est loin mais c’est vrai que c’est une somme quand même et que la question du vol se pose, ne serait-ce que pour le côté pratique, se retrouver sans vélo ça peut être embêtant selon où on se trouve… Mais un vélo qui pose soucis car pas assez fiable c’est embêtant aussi… Il faut donc trouver le bon compromis. Si tu regardes dans les derniers articles je parle de montages pour 700€ ou moins, mais il faut pouvoir monter le vélo soit même zt connaître un peu pour choper les bon coups. Sinon pour les vols, il faut faire un minimum attention, du bon sens (il y a un article/vidéo à ce sujet aussi), mais tu peux rester relax pour autant, ça arrive rarement. Depuis 2011 que je suis parti et avec ce blog, je n’ai vu passé qu’un cas de vol je crois.

  • Bonjour
    Dernière question entre surly lht ou troll
    La longueur des bases est de 460 pour le surly et 425 pour le troll.
    Qu’est que cela veut dire troll moins confortable
    Merci pour ton site

    • Bonjour,
      Je pense qu’à la base, l’allongement des bases sur les vélos de voyage est là pour la stabilité, mais en effet, plus elles sont longues moins elles sont rigides et donc plus le vélo est confortable. Mais pour ce qui est du confort je miserais d’avantage sur la section des pneus que sur ce paramètre.

  • Bonjour,
    Merci beaucoup pour ce blog très enrichissant. J’aimerais partir cet automne pour deux ou trois mois de randonnée vélo en France et en Espagne. Une grande première pour moi, le plus long que j’ai fait c’est 10 jours en Bretagne. J’avais ce VTT Decathlon rockrider 520 (https://www.decathlon.fr/vtt-rockrider-520-bleu-f-275-id_8351007.html#anchor_ProductReviews) et il a bien tenu le coup. Mais plus je navigue sur les blogs de passionnés de cyclotourisme comme le tien, plus je m’inquiète : mon VTT assez bas de gamme va-t-il résister à environ 70 km/jour pendant deux ou trois mois ? Tu me conseilles d’investir ? Je ne l’ai que depuis un an et je suis étudiante, mon budget est serré, je vais travailler un mois avant de partir en randonnée pour gagner un SMIC qui permettra de payer les accessoires (sacoches avant pour compléter mes sacoches arrière, meilleure tente, etc.) ainsi que la nourriture pendant le voyage. Du coup si je dois mettre 1000 euros dans un nouveau vélo ça risque d’être compliqué… Si tu penses que mon VTT est suffisant, as-tu des conseils pour “l’améliorer” sans trop débourser (pneus, guidon, selle…) ?
    Un énorme merci, bonne continuation

    • Salut Marie,
      A mon avis tu n’as absolument pas à t’inquiéter pour ce vélo. Là où c’est plus difficile de jauger de la fiabilité c’est au niveau des roues et plus particulièrement des éventuels casses de rayons puisque ce n’est pas un vélo de voyage à la base, mais selon moi il n’y aura pas de problèmes, déjà parce que vu comme ça, les roues n’ont pas l’air merdiques et aussi parce que tu ne devrais pas voyager hyper chargé en nos contrées et qu’en tant que femme il y a peu de chance pour que tu fasses 2m et 100 kg :). Sinon le reste et notamment le cadre ne cassera pas du fait que tu sois chargé en voyage.
      Pour ce qui est des améliorations, si tu devais en faire une ce serait les pneus car ce sont des pneus VTT et tu vas rouler principalement sur la route j’imagine. En pneus slick voyage et 27,5 pouces tu n’as pas un choix énorme, mais tu as les Schwalbe Marathon 27,5×1,65 qui ne sont pas trop chers (je les vois à 20€ chez Alltricks par exemple). Ce n’est pas indispensable mais ce sera plus roulant et tu devrais être tranquille côté crevaisons. Pour la selle, si tu n’as pas eu de problèmes particuliers lors de ton précédent voyage innutile de la changer, et idem pour le guidon ou quoi que ce soit d’autre.
      Tu peux donc garder ton vélo, ton argent et ta tranquillité, tu ne devrais pas avoir le moindre soucis. Bon voyage ;).

  • Bonjour Bertrand,

    Je t’avais contacté car j’hésitais entre deux cadres, j’ai finalement reçu mon LHT aujourd’hui après quelques mois d’attente. Mais il n’y a pas les butées de gaines de dérailleurs, j’ai un peu cherché sur le net mais je ne trouve pas énormément de choses, serais tu si c’est livré avec le cadre en temps normal ou bien si ça s’achète séparément?

  • Bonjour,

    Tout d’abord bravo et merci pour ce site très interessant, bien fait, et qui donne particulièrement envie de partir explorer le monde, au moins, assi sur une selle.

    Je rentre d’une petite randonnée d’une semaine dans les Alpes à vélo/bivouac : cela semblait etre une bonne idée jusqu’à ce que mon vieux et lourd vtt ainsi que mon enorme sac a dos de voyage ne me rappellent cruellement les lois de la gravité.

    Je suis donc en quête d’un vélo pour partir en randonnée (avec sacoches et tout le folklore) ! Qui plus est pas trop cher. Loin de moi l’envie de faire mon rapiat. Disons que je ne prevois pas encore le tour du monde, je m’epargnerai donc les 1500 deutsch mark que represente un Fahrrad Manufaktur.
    En allant discuter chez les papys-vendeurs-de-velo de ma ville, les modèles ALLANT 7.2 et FX1/2/3 de chez Trek me semblaient pas mal du tout.

    Auriez-vous un avis ? Un conseil pour un autre vélo si jamais ceux la sont totallement nuls et dépassés (je n’arrive pas a telecharger la liste des 90 velos) ?

    Merci d’avance,

    Jules

    • Salut Jules,
      Concernant ce type de vélo, ma réponse est toujours la même : “je n’ai pas d’avis”. Le tout est, pour un budget donné, de trouver le modèle le mieux équipé possible, car au niveau du cadre, de la marque, ce sera kif kif partout. Le problème étant que je ne connais absolument pas cette gamme de vélo. Je ne peux pas te dire va voir telle ou telle marque, je ne connais pas les modèles. Mais d’instint, j’irais quand même voir chez Décath, car globallement au niveau qualité prix ils battent quand même tous les records. Je jetterais un oeil du côté des occasions aussi (leboncoin, trocvélo). Après si tu as plusieurs modèles à comparer je peux peut être t’aider, mais je ne peux pas te guider directement vers les modèles en question. Désolé.
      Bertrand.

  • Ok ca roule ! Je pense que ce sont de bons vélos, a voir aussi chez Decathlon c’est vrai ! Hormis les velos de courses, ils n’ont je crois qu’un seul vélo sans suspension, qui visuellement ressemble a s’y méprendre à une randonneuse classique. Et effectivement le prix laisse rêveur ! (https://www.decathlon.fr/velo-tout-chemin-riverside-100-id_8405298.html)
    Mais je crois voir a la photo qu’il n’y a pas possibilité de fixer un porte bagage avant, donc bon..

    En tout cas merci de m’avoir répondu ! :)

    Jules

  • Bonjour Bertrand !
    Tout d’abord, un grand merci pour tout les articles que tu as pu partager avec nous, car ils sont de toutes utilité !
    Je souhaiterai me lancer dans une traversée de l’Europe (Du nord e la France au Sud de l’Italie) via l’EuroVelo 5 ! Pour cela j’aurais voulu savoir ton avis concernant, le fait, de prendre, pour ce voyage, un vélo de type course-route et d’y positionner un porte bagage afin d’y mettre le nécessaire ? Penses-tu ça raisonnable pour ce type de voyage ?
    Merci beaucoup d’avance !

    • Bonjour Vincent,
      Plus que raisonnable, si tu es capable de voyager suffisament léger, c’est parfait. En ces contrées il n’y a pas de piste et les ravitaillements sont quotidiens donc il n’y a pas d’intêret à utiliser un vrai vélo de voyage. Je sais qu’il existe des porte-bagages pour vélo de course, un nottament, mais tu peux aussi utiliser des sacoches de bikepacking qui sont plus aérodynamiques que des sacoches sur porte-bagage. Mais quand il n’y a pas une vraie nécéssité à utiliser un vélo de voyage c’est clair que c’est beaucoup plus confortable d’utiliser un vélo qui roule bien et de voyager léger.

  • Suite à notre projet de partir à l’étranger l’année dernière (mais je l’ai acheté en 2012) nous devions prévoir tout le nécessaire à l’avance. Nous avions besoin de vélos costauds, équipés, solides ! C’est chose faite, le voyage s’est maintenant terminé et je l’utilise désormais au quotidien (même si c’est assez rigide pour le quotidien, on a pas du confort à 100% en ville 24h24) Sinon zéro problèmes, très bien pour le voyage. je suis très content de mon achat. Merci blanc marine.

  • Bonjour Bertrand,

    Une configuration-transmission 22/30/40 + 11-34 diffère-t-elle significativement d’une configuration 22/32/44 + 11-34 ?
    Merci

    • Salut Franck,
      Non c’est kif kif. Dans les deux cas tu as du 22×34 à gauche. 30 ou 32 au milieur, en pratique, ça ne changera rien du tout,puisque même sans croiser la chaine il te reste 5 ou 6 pignons derrière pour naviguer. Et de 40 à 44, pour une cadence et circonférence de roue donnée, ça fait 3,6 Km/h de différence. En 40×11 à 80 tours de pédales par minutes avec des pneus en 26×2.0 tu es à 37 Km/h. A plat ou même faux plat descendant, en voyage, c’est quand même rare d’être à 37. Après en descente, il est courrant de passer les 40 même en voyage, mais en principe quand c’est fort roulant comme ça on ne pédale plus, on se laisse aller, donc de mon point de vue 40×11 ça suffit, tout en sachant qu’à 100 tr/min, pour celui qui veut envoyer un peu, tu es à 46,2 Km/h.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *