Quoi manger en voyage à vélo

C’est un Danois qui me l’a fait découvrir dans l’Alberta au Canada alors que j’arrivais à la fin de mon périple et ça a changé ma vie de voyageur à vélo ! Découverte plus tôt, j’aurais tout simplement pu me passer de réchaud pendant un ans. En Europe j’avais mon petit réchaud à gaz mais j’aurais pu faire sans, en Asie je n’ai pas eu à cuisiner une seule fois tant les tarifs dans la rue sont insignifiants, et en Amérique du Nord, comme je devais transporter une semaine de nourriture en permanence, j’ai ré-acheté du gaz pour pouvoir emporter et cuisiner des aliments secs et moins encombrants. Mais il y a encore plus simple qu’un petit réchaud à gaz et des nouilles.

La recette, ou mixture, est la suivante :

  • Flocons d’avoines.
  • Raisins secs.
  • Arachides.
  • Le tout dans de l’eau (froide) pour que ce ne soit pas trop sec.

En option :

  • Pépites de chocolat.
  • Fruits : rondelles de bananes, quartier d’orange ou autres…
  • Sirop sucré ou d’érable.

Avantages nutritifs :

  • Flocons d’avoines :

  1. Indice glycémique très faible.
  2. Riche en fibres : c’est bon pour le transit et ça ralenti l’absorption des glucides. Ce qui évite le coup de barre post petit-déjeuner (hyperglycémie).
  3. Riche en protéines : 11%.
  4. Vitamines de catégorie B : qualité antioxydant notamment.
  5. Minéraux : fer, phosphore, magnésium.
  6. Peu de lipides et de bonnes qualités.
  • Raisins secs :

  1. Riche en glucides : apport d’énergie.
  2. Minéraux : Calcium, fer, magnésium et potassium.
  3. Vitamines de catégorie B.
  4. Fibres.
  • Arachides :

  1. Riche en protéines.
  2. Source de “bons gras”.
  3. Riche en fibres.
  4. Fortement Antioxydantes.
  5. Minéraux : zinc, manganèse, cuivre, phosphore, magnésium, potassium, fer…
  6. Vitamines B et E.

En pratique les avantages sont :

  • Uniquement des aliments secs : léger et compact.
  • Ne nécessite pas de cuisson.
  • Peu être personnalisé selon les goûts ou les repas : par exemple, l’utilisation d’arachides salés ou natures, l’ajout de sirop sucré ou de chocolat, ou l’ajout de fruits frais selon ce que vous trouvez en route. La composition de départ à un goût neutre mais avec ces quelques détails ça peu devenir très bon. Le fait de varier permet de ne jamais s’en lasser même après plusieurs semaines à raison de trois fois par jour.
  • Economique : prix de revient défiant toutes concurrences !
  • Extrêmement efficace : Quoi que je mange, il m’est souvent difficile de pédaler la première heure suivant le repas. Et une fois la sensation de lourdeur disparue, c’est la faim qui prend le relai. Avec cette recette, aussi tôt avalé, aussi tôt performant et jamais de sensation de faim. Je me sens léger dès le premier coup de pédale et remange à midi plus par principe que faim souvent.

Plus efficace que les habituelles pattes ou riz, plus besoin de compléter par des barres énergétiques ou autres sucreries au fil des kilomètres, c’est du tout en un et ça ne coute rien.

Et vous, quelles sont vos secrets recettes sur la route ?

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site web de l'auteur

Bertrand

C'est à la suite d'un tour du monde à vélo réalisé entre 2011 et 2012 que ce blog a vu le jour avec pour objectif de mettre à disposition du futur voyageur, au long cours ou en vacances, les informations nécessaires à sa préparation.

46 CommentairesEcrire un commentaire

  • Bonjour,
    Recette intéressante que je testerai aux prochaines vacances.
    Question : Respectez-vous des proportions quand vous la préparez
    ( 1/3 flocons + 1/3 raisins + 1/3 cacahuètes par exemple ) ou faites-vous ça au
    pifomètre ?
    Merci et bonne journée.
    Thierry

    • Bonjour,
      C’est du pifomètre qui doit donner 2/3 flocons, 1/6 raisins, 1/6 cacahuètes. Après j’adapte selon l’envie de manger plus sucré ou salé.
      Attention, malgré les kilomètres les cacahuètes ne s’éliminent pas comme ça :)
      Bonne journée.
      Bertrand.

    • Bonjour et bienvenue ici ;)

      J’utilise les arachides traditionnelles du commerce déjà décortiquées et sans sel si possible.
      Il y avait souvent un rayon dédié aux fruits secs en libre service (comme pour les fruits et légumes), c’était pratique. Même si c’est moins développé en France, ça se trouve.

      Je met l’eau et mange directement.

      Bertrand.

  • Un grand merci pour cette recette que j’aime appeler repas “de champion”. J’ai eu l’occasion de la tester durant 8 jours intenses entre Strasbourg et Cracovie. En effet je me suis lancé le défi de relier ces deux villes le plus rapidement possible en autonomie totale.
    1429kms, 8 jours, 2 Kgs d’un mélange de flocons d’avoines, seigle, tournesol, 400g de cacahuètes, environ 400g de fruits secs (raisins, bananes, abricots), 400g de miel.
    1,5 à 2 Litres d’eau par jour.
    Cette recette est parfaite, on ne s’en lasse pas et l’énergie est vraiment au rendez vous!
    Pour ma part j’ai alterné avec un pain dense maison semi-complet contenant lui aussi, fruits secs, cacahuètes, flocons d’avoine, miel mais aussi du thé à base de fruits et pétales de fleurs. C’est mon pain “elfique”.
    Il faut reconnaître que c’est une façon assez spartiate de se nourrir mais elle est très efficace et surtout elle permet de voyage extrêmement léger.
    Encore merci au braquet de la liberté!

    Igor.

    • Merci pour ton message et retour d’expérience.
      1429 Km en 8 jours, les conditions étaient en effet optimales pour tester cette recette :).

  • waw! quel sourire et quel joie en lisant cette recette :D ! je vais faire mon premier voyage dans +- un mois { Tarragone (Catalogne-Espagne) – Liège (Belgique ) } et j’étais en train de me renseigner sur les réchauds, les P3RS et autres techniques mais je viens de trouver ce qui va constituer une grosse partie de mes repas! Merci pour l’info, et super site. J’en tire un max d’infos!
    Sammy

    • Merci ;). J’ai utilisé le P3RS sur trois jours au Luxembourg, ça manque de puissance à mon goût mais j’étais parvenu à faire cuire mes nouilles. A choisir je préfère tout de même l’aspect pratique et efficace du gaz, si l’envie me prend de manger chaud.

  • Bonjour,

    Merci, merci d’avoir partagé cette information.
    Je viens d’expérimenter cette recette, en reliant STRASBOURG à MARSEILLE avec
    un vélo pliant.
    Bilant totalement positif, efficacité totale et coût ridicule.
    Cette “ultime recette” a changé ma vie de cyclotouriste.

  • Bonjour,

    Je pratique ce petit déjeuner lors de mes voyages à vélo, sans les arachides et en accompagnant l’eau de lait concentré sucré en tube. Je trouve ce dernier ingrédient formidable car je suis adepte du café au lait et il permet de ne pas avoir à transporter de sucre. De plus, il peut remplacer la confiture sur des tartines au petit dej’ et fait merveille en cas de fringale inopinée.

    • Bonjour Loic,
      Merci pour ce retour. C’est vrai que les arachides ne sont pas indispensables, j’avais pris 5 Kg entre l’Alaska et le Canada et je crois que c’était la faute des arachides, dans cette mixture et via le beurre de cacahuète !
      Je ne suis ni adepte du café ni adepte du lait par contre :) mais cela ne manquera pas de donner des idées aux lecteurs.

  • Bonjour,
    génial !
    Je connaissais moi même un bout de la recette (flocons d’avoine + lait + sucre).
    Mais, cette variante est vraiment nickel tout simplement.. pour de petits raids en montagne.
    Merci bien
    Louis

  • Bonjour!
    En effet super recette, je mange ça très régulièrement le matin à la maison. Par contre pour “sucrer”, je mixe des dattes. Les “Medjool” font 120 calories pièce! C’est génial, je suis pleine d’énergie après mon repas. Pas besoin d’ajouter de sucre du coup. juste 3-4 dattes.
    Je compte partir à vélo cet été, pour la première fois. Je pense prendre des dattes, les couper en petits morceaux le soir et les laisser tremper toute la nuit, que le mélange sucré soit prêt le matin.
    Merci pour tous vos articles, je pense avoir lu votre blog en entier environ 3 fois. De précieuses informations pour une novice, ça fait vraiment envie. J’en suis au stade équipement, qui en effet prend du temps, c’est un budget et je veux éviter de me tromper!
    En tout cas c’est vraiment super d’avoir des références en matière de bons conseils. Et dans ma tête résonne cette phrase: “pourquoi faudrait-il se contenter de cinq étoiles lorsque vous en avez une infinité au dessus de la tête?” J’ai été marquée par sa pertinence.
    Je suis impatiente! J’ai décidé de partir à la découverte de mon pays pour commencer (Suisse), au lieu de vouloir aller toujours plus loin.
    Merci encore de m’avoir ouvert les yeux, cela me semble comme une évidence maintenant.

    • Bonjour Sophie,
      Merci pour ton message.
      J’évite de manger les fruits aux heures des repas à présent. Dans le pire des cas juste avant, dans le meilleurs des cas entre deux repas. Le fruit se digère plus vite que le reste et s’il n’est pas digéré en temps et en heure il devient un “poison”. D’ailleurs dès lors que je fais un écart je le sens immédiatement, la digestion et l’énergie sont mauvais. Ceci dit les flocons d’avoines semblent se digérer très rapidement aussi et les dates sont parmi les fruits les plus consistants donc je ne suis pas certain que ça pose problème dans le cadre de cette recette. Il faut y aller au feeling. Au quotidien, je déjeune aux flocons d’avoine dans du lait d’amande, cuit la digestion est encore plus efficace. Si je n’ai pas le temps, je déjeune que des fruits. Il suffit souvent de croire que ça tient au corps pour que ça tienne :).
      Trois fois la lecture du blog, impressionnant ! Je crois que tu en as retiré la citation la plus parlante. Je me fais rêver moi même en la relisant :). Que de bons souvenirs qui rejaillissent dans mon esprit…
      Inutile de partir à l’autre bout du monde en effet. Enfin, vient l’heure ou l’appel peu devenir trop fort et où l’on ne peu plus y résister mais dans le fond, ce sont les mêmes étoiles que l’on soit en Suisse ou en Australie :).
      La période est propice aux bonnes affaires pour le matos. C’est un peu compliqué de livrer en Suisse, ou peut être vis-tu à la frontière avec possibilité de te faire livrer en France, mais je brade tout ce qui est sacoches Ortlieb, je vais brader le Nemo (tente et sacs de couchage notamment), je dois voir pour le reste… Je risque de bouger mon stock de place et moins il y en a à bouger mieux c’est ! Donc si tu as besoin de quelque chose en particulier, tu peux me contacter à : contact@probiketouring.com, avant que je lance les promos officiellement…
      A bientôt.

  • Merci pour votre réponse si rapide!
    En effet je mange aussi les fruits “seuls” entre eux, ou avant les repas. J’ai une alimentation principalement végétalienne, du coup j’ai déjà fait pas mal d’essais de combinaisons et en effet les flocons d’avoine c’est vraiment top!
    J’ai sans cesse l’appel du bout du monde, mais je suis en travail avec moi-même, j’essaie de me contenter de ce que j’ai. Lorsque je saurais l’apprécier, pourquoi ne pas viser toujours plus loin! Je me réjouis déjà d’ailleurs :)
    Je ne vis pas a la frontière mais je pourrais demander à des collègues de livrer chez eux. J’ai déjà reçu les sacoches Ortlieb pour Noël, quel beau cadeau! Je suis intéressée par la selle en gel, et je vais voir ce que vous proposez d’autre qui pourrait m’intéresser. Merci pour votre adresse mail, je vais regarder tout ça et aviser! Bonne soirée à vous

  • Bonjour Bertrand

    Je découvre le site et je le dévore. Le cyclotourisme est une découverte tardive pour moi, bien passé la cinquantaine. Et j’ai besoin d’une dose plus forte d’année en année! 5 ans déjà.
    Merci pour toutes tes idées et ton partage d’expériences vécues.

    Je préparais ma liste de course et je dé”couvre ton idée “repas”, c’est super. On part de Strasbourg samedi pour un tour de 1000 km le long du Danube.

    Je profite aussi pour faire connaitre le site”warmshowers.org où des cyclistes offrent l’hospitalité à d’autres cyclistes de passage… Ca vide mon frigo, certes, mais quel plaisir de partager notre passion avec d’autres. Fêles comme nous.

    Bonne route l’ami

    Rolland

  • Bonjour
    Nous voilà de retour après nos petits 1000 km de Strasbourg à Wienn le long du Danube.
    Camping sauvage, nuit à la belle, beaux paysages, rencontres enrichissantes et …pluie après le soleil.
    Heureux euro éco cyclotouristes!!

    C”est super, nous avons bien pu profiter de ta suggestion de repas. C’est sûr, c’est un peu lassant des flocons d’avoine tous les jours. Et les gens nous regardent un peu bizarrement.
    Mais on peut accommoder les flocons avec du lait d’amande, de soja, de riz et de fruits qu’on trouve le long des routes. Bref, merci encore pour ces idées.

    Maintenant on regarde pour une nouvelle tente 2/3 places, un nouveau projet de voyage et on suit tes conseils.

    PS 4 rayons changés et un pneu à plat …le lendemain du retour

    Bonne route ami cyclo
    Rolland

  • Bonjour Bertrand et merci pour ton blog génial.
    Cette recette à base de flocon d\’avoine est top, j\’en mange tous les matins :-). J\’aime les agrémenter avec du fromage blanc. Je garde ta recette en mémoire pour mes prochains voyages, ça fera un petit dèj du tonnerre avec des noix, des raisins…

  • Salut,rien n’a redire sur le super mélange , tous les éléments sont là pour passer une journée agréable sur nos bike .Quelle simplicité pour le transport , la préparation . Je consomme des flocs tous les jour, je ne suis jamais saturé .

    • Oui c’est dingue à quel point on n’en est jamais saturé, j’en ai consommé pendant 3 mois et demi en Australie, matin midi et soir, quasiment tous les jours, à la fin, même lors des jours de repos, quand j’avais la possibilité de manger autre chose, les flocons d’avoine me manquaient. Il parait que l’on est littéralement drogué au gluten ! Je n’ai pas fait de prise de sang en rentrant, mais je pense que j’étais bien carencé. Au quotidien en France, je n’en mange pas tout par contre.

  • Bonjour Bertrand, merci pour tous tes retours d’expérience. Je testerai ta recette pour mon premier voyage à vélo l’année prochain. Quand je fais de la randonnée à pieds, je prends le matin, du couscous complet, très facile à préparer, un volume d’eau pour un de couscous. Dès que l’eau est bouillante, ajouter le couscous, je mets également quelques cuillères de lait en poudre, que je mélange avec des raisins secs ou autre, du miel , et il faut laisser reposer (gonfler) 5 minutes. Ça nécessite bien sûr d’avoir un réchaud, mais ça tient bien au corps.

    • Salut Alain,
      Merci pour ton message.
      C’est vrai que la semoule est une option à laquelle je n’avais jamais pensé en voyage.
      J’y penserai la prochaine fois ;).

  • Bonjour Bertrand,
    Perso je fais comme toi le matin (+ “lait” d’avoine à la maison // eau froide ou thé vert chaud en pérégrinations à vélo ou à pied ) mais avec des graines de courge (c’est succulent et prévient les troubles HBP de la cinquantaine masculine… et des infections urinaires des 2 sexes plus fréquentes chez les cyclistes !) et donc sans les cacahuètes auxquelles je n’aurai jamais pensées : je croyais que l’arachide se composait de trop de mauvais gras saturé pour pas assez d’insaturé mais en fait je découvre, grâce à toi, que c’est l’inverse ! Midi et soir je cuisine en alternance pâte, riz, semoule et lentille corail. Mais c’est la barbe le réchaud au déjeuner aussi je vais tester ton approche. Par contre, pas de boisson chaude le soir me semble impossible.
    Merci pour tes conseils. Bravo pour ton périple australien que j’ai suivi avec délectation enjouée.
    Jeff (cyclololo)
    note : je prépare un long voyage en Scandinavie et pays baltes ; connais-tu un ou plusieurs sites des pays concernés qui dressent une liste d’adresses des épiceries bio avec graines en vrac ?

    • Bonjour Jeff,

      Merci pour ton retour.

      Par contre je ne connais pas de site qui référencerait les magasins bios dans le monde ou en europe. Je pense qu’il va falloir faire des recherches pays par pays ou voir sur place directement.

      Bon voyage en tous les cas ;).

  • Manger suffisamment et équilibré est très important quand on voyage à vélo ,
    manger chaud peut aussi être appréciable par mauvais temps , mais est-il vraiment
    nécessaire d’emporter un réchaud et son combustible pour les grands parcours .
    Pas forcément !
    En ce qui me concerne , j’éviterais au maximum de m’encombrer d’un réchaud et de son
    combustible , et puis il est toujours possible de se faire un peu de feu pour “cuisiner” des
    recettes express. Je suis depuis déjà plusieurs mois une alimentation à base de fruits frais
    et/ou secs,légumes , verdures , céréales , flocons d’avoine , noix , arachides grillées ,
    graines , œufs , produits laitiers , farines , cacao en poudre mini 50%, jus de fruits et de citron ,
    eau de noix de coco , etc , et ce type d’aliments est très pratique , très varié et peut se
    trouver partout ou presque.

    • Tes commentaires sont bien arrivés mais ils n’apparaissent pas en ligne tant que je ne les ai pas validé, comme tout autre commentaire d’ailleurs, ça m’évite d’être spammé ou de devoir répondre aux agressions :).

      PS : réponse relative à tes autres messages que je n’ai pas validé pour le coup.

  • Bonjour Bertrand,
    C’est par intermittence que je viens sur ton site, et y trouve toujours de bon conseils: j’ai acquit une selle SMP qui des les premiers Kms ne s’est pas faite remarquer ..si son confort et à la fin de la sortie pas de douleurs enfin si peut car 5 heures de selle laissent des traces qui disparaissent tres tres rapidement l’essayer c’est l’adopter . Ce qui m’amène aujourd’hui c’est au sujet des flocons d’avoine. je vais faire un périple de plus de 5000 km et cela m’intéresse. j’aimerai savoir quel poids d’avoine mettez vous à chaque repas, 100,200,300, grammes ? ou quelle dose car des tiers ne donnent pas le volume de base.
    Encore merci de nous faire partager vos aventures et de nous distiller les bons conseils et idées
    Bonnes routes à vous quand à moi c’est vers le 08 mai 17
    Bien cordialement

    • Bonjour Jean-Pierre,
      Merci pour votre message.
      Je n’ai pas du tout un esprit scientifique tel que notre monde conçoit la science, de ce fait dès qu’il faut calculer, mesurer, quantifier, je suis en difficulté. Et de surcroît, je suis et deviens de plus en plus amémoriel !
      Il me semble que je misais sur deux jours avec un paquet de 1Kg à raison de 3 repas par jour mais que je tenais souvent plus longtemps. Ça dépend aussi de notre appétit, quand je vis dehors, dans la nature, au soleil, je ne mange que très très peu et souvent par “sécurité”, non par faim. Après si je suis épuisé en profondeur par des efforts trop intenses sur de trop longues périodes, ça peut passer du simple au double, ou plus, en quantité…
      A moins d’attaquer directement par des zones désertiques sans possibilité de ravitaillements, ce qui n’arrive jamais, il y a possibilité de se ravitailler plusieurs fois par jour la plupart de temps, il faut donc profiter du début du voyage pour mesurer les quantités dont ont a besoin, et si tout le voyage se passent en zone civilisé alors il n’y a pas de problème.
      Mais en tous les cas, je ne fais pas 1/3 avoine, 1/3 cacahuètes, 1/3 raisins, il y a au moins une moitié d’avoine je pense. J’y vais au feeling.
      Bon voyage ;).

  • Bonjour Jean Pierre , et à tous les amis cyclos !
    Je pense que pour les dosages il faut laisser à chacun la liberté de l’adapter à ses propres goûts ( surtout que l’on peut varier les ingrédients à sa guise) . Pour ma part, je suis un grand gourmand et j’adore y mélanger un peu de cacao en poudre à 50 ou 70%, un peu de miel , et j’accompagne le tout de fruit frais ou d’une tomate etc… Pour une base quotidienne ,100 à 150 gr d’avoine est une bonne moyenne , et puis rien n’empêche de faire un quatrième repas s’il on à encore un creux dans la journée . Bonne virée en tous cas , 5000km c’est déjà un beau périple ! Ensuite on aimerais beaucoup voir des photos ou des vidéos … ;-) salut

  • Pour ma part, j’ai découvert le flocon d’avoine l’année dernière, et depuis j’ai balancé tous les aliments de type ”spordej”‘ ou autres compléments alimentaires. Je suis bien content que d’autres – et lesquels! – l’ait vérifié aussi, cela me conforte dans la justesse de mon choix, et c’est toujours rassurant. Merci

    • Je pense que les fabricants de boissons énergétiques et autres sport dej’ se font un doux film concernant l’efficacité de leurs produits.
      Déjà à l’époque où je courrais je n’en prenais plus et aujourd’hui j’ai compris que le summum de l’efficacité se trouve dans la nature à l’état naturel ;).

    • Bonjour Guy ,
      Je n’ai jamais vraiment été un consommateur de produits énergétiques , compléments alimentaires et autres . Je me suis petit à petit mis à consommer de l’avoine au petit déj. depuis près d’un an et demie . Ensuite , j’étais à la recherche d’une diète alimentaire sans excès de sucres , sel et graisses alimentaires végétales et autres souvent présents dans la plupart des aliments industrialisés(huile de palme , hydrogénées etc…) pour contrôler mon poids et j’ai commencer à supprimer de nombreux aliments . Donc , l’avoine et les produits comme les fruits , fruits secs , noix ,amandes … ont vite trouvé une place de choix dans ma nouvelle alimentation , supprimant pratiquement à 100% les aliments industriels , les viandes et dérivés , les œufs non fermiers . Plus particulièrement , il y a six mois, ma recette s’est encore apurée quand j’ai repris une activité physique plus soutenue et plus régulière afin de perdre entre 20 et 25 kg pour retrouver un corps en pleine santé et plus athlétique . Mon besoin énergétique quotidien devait être adapté et proportionnel à mes efforts , et c’est à ce moment là que je me suis rapproché de la recette ultime sans le savoir . Pour l’instant , j’ai réussi à perdre 10kg et souhaite continuer sur ma lancée mon but étant de revenir à un poids entre 75 – 80kg et la pratique du vélo va m’aider à y arriver encore plus facilement. La fameuse et classique recette activité physique et alimentation raisonnée , la meilleure formule garantie ! Cela m’a fait aussi fait bien plaisir de voir que cette recette était utilisée et recommandée par Bertrand , et approuvée par de nombreux cyclos . Je pensais déjà utiliser cette formule lors de mes virées de plusieurs jours ou semaines à bicyclette , car je trouvais cela impeccable et super pratique pour voyager léger tout en garantissant une bonne alimentation pendant l’effort . Le nec plus ultra , pas besoin de trimbaler de réchaud ni de combustible … Pour ma part , approuvée 100% dés mon 1er “voyage” . Salut à tous les amis cyclos !

  • Hello !
    Super recette merci! Je vais la tester d’ici un mois, pour un voyage à vélo, de la Chine à la France…
    Le flocon de riz est il aussi efficace que le flocon d’avoine?
    Car je suis intolérante au gluten… A quelques repas ça peut passer, mais tous les jours ça risque de faire mal…(je passe les détails hehe )
    Merci d’avance ! :)

    • Salut Lamia,
      Je pense que tu peux le remplacer par les flocons de riz oui.Pour ce qui est de l’efficacité je n’ai jamais testé donc je ne sais pas.
      Apparemment le taux de gluten est léger dans les flocons d’avoine et il me semble avoir entendu (vague souvenir) que certains intolérants au gluten toléraient les flocon d’avoine, mais c’est vrai que multiplié par trois repas par jour et X jours…
      Ceci dit je ne sais pas ce que tu trouveras en ces contrées. J’ai toujours utilisé cette recette dans des pays vivant à l’occidentale : Canada, Australie. Après quand tu as la possibilité de te ravitailler plusieurs fois par jour ce n’est pas indispensable de s’infliger 3 rations d’avoines ou équivalent par jour, même si c’est bon certains s’en lassent :).

  • Salut Bertrand ! J’ai découvert cet article un peu sur le tard et il m’a conforté dans ma volonté de poursuivre le voyage le plus léger possible avec tente et tout le barda, sans (trop) sacrifier sur la santé. Ayant commencé à adopter le flocon d’avoine pour mes débuts de journée afin d’habituer mon corps, mes premières recherches de flocons m’ont amenés à découvrir différentes appellations sur les paquets: “quick”, “instant”, “rolled”… qui m’ont un peu perdues !
    Donc après quelques recherches sur le net, j’ai dégoté ce site qui éclairci pas mal le sujet (bon complément d’infos à ton texte je pense) : http://www.theyummylife.com/Oats (en anglais, la plupart des sites FR que j’ai pu lire se contentant de faire la différence entre “son” et “flocon” d’avoine…)

    Au possible plaisir de te croiser sur une route ou un sentier !

    • Salut Raphaël,

      D’après cet article je prends toujours les “regular rolled”. Il ne me semble pas avoir déjà vu des “Whole” et les “Quick” ou “Instant” qui sont “concassés” on pourrait dire risquent de faire de la bouillie une fois dans l’eau, bien que je n’en soit pas certain avec de l’eau froide. Ils facilitent peut être néanmoins la digestion…

      Ça devient compliqué cette histoire d’avoine :).

    • Carrément ! Pour avoir testé les “quick”, “instant” et “regular”, en ma modeste expérience, sur le côté pratique, plus le flocon est concassé puis il semble nécessaire d’ajouter de l’eau pour avoir quelque chose de digeste et surtout le bol est (un peu) moins facile/rapide à laver. En dehors de l’aspect nutritif qui ne semble pas fortement impacté, ça jouera plutôt sur la gestion de l’eau on dira !
      Après il peut aussi être intéressant, en dehors des apports en fruits, amandes et autres, de varier les flocons, alterner suivant les jours, faire des mélanges histoire de se jouer d’une certaine lassitude “culinaire” qui pourrait finir par poindre !

  • Bonjour Bertrand,

    Merci pour ce sublime blog assurément instructif…expérience au service des autres!
    Oui, il me semble que ce repas est équilibré et peux aussi convenir pour un type climat froid, l’avoine ayant la particularité d’être “réchauffante”. Ce repas est rapide à préparer. Je rajouterai que l’estomac et la rate ayant besoin d’aliments réchauffant (connaissance en diététique ayurvédique et chinoise) des fruits confits comme le gingembre (tonique) ou un peu de poudre de cannelle (anti bactérienne puissante) est un plus surtout au cours des voyages en pays exotiques.

    Sportivement, humainement, fraternellement,

    Christophe

    • Salut Christophe,

      Merci pour ton message.

      Je me faisais justement la remarque dernièrement que, avec le recul, l’alimentation ayurvédique est sans doute ce qui m’a convenu le mieux dans ma vie et que de ce fait je devrais peut-être revenir y choper quelques principes.

      Ceci dit, je n’avais jamais entendu parler d’ayurvéda lorsque j’ai écris cet article.

      Divinement ;).

      Bertrand.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *