Voyage à vélo sur la Tanami Track

Démarrant à 20 Km au nord d’Alice Springs dans le centre de l’Australie et prenant fin à 20 Km au sud-ouest de Halls Creek dans le Kimberley, la Tanami Road est longue de 1040 Km. 1040 Km à travers le désert du Tanami.

Tanami Track

Quand ?

Les mois de Mai à Août sont idéaux.

Vous trouverez sur le tableau ci-dessous la température et la pluviométrie moyenne pour chaque mois de l’année mesurées à Halls Creek.

Source : http://www.weatherzone.com.au/

Source : http://www.weatherzone.com.au/

J’y suis pour ma part entré le 27 Avril et c’était encore tôt dans la saison. Contrairement à la Great Central Road, j’ai énormément souffert de la chaleur qui  ne m’a laissé aucun répit. Présente non seulement du matin au soir, elle ne me permettait pas de dormir plus de 3 à 4h par nuit aux heures les plus “vivables”. Chargé d’humidité, l’air était suffocant et dès lors que ma vitesse approchait les 10 Km/h j’avais littéralement la sensation de me consumer de l’intérieur. Ce qui par ailleurs a provoqué de gros orages et m’a contraint à finir dans la boue. Ces conditions étaient semble t-il exceptionnelles pour la saison mais mieux vaut peut-être alors attendre la mi-mai pour mettre toutes les chances de son côté. Cela laisse certes des anecdotes à raconter, mais sur l’instant, on serait aussi bien sans.

La Tanami Road

Même si ça ne coûte pas plus cher de garder le sourire :)

Combien de temps ?

D’Alice Springs à Halls Creek, il y a 1075 Km que j’ai parcouru en 11 jours. A quoi peut éventuellement s’ajouter la visite de Wolf Creek (cratère de météorite), soit 44 Km supplémentaire (aller-retour). La piste était inondée ce jour-là et donc fermée mais je n’avais quoi qu’il en soit pas l’intention de me taper 44 Km de piste infecte pour voir un trou !

La Tanami Road

J’ai beaucoup roulé sur la première moitié et j’ai bien géré la seconde en fonction de la météo et de mes réserves en nourriture.

Se ravitailler en nourriture

Les communautés de Yuendumu (293 Km d’Alice Springs, 761 Km de Halls Creek) et Billiluna (881 Km de Alice Springs, 175 Km de Halls Creek et 588 Km de Yuendumu) ont leur propre supérette mais les tarifs dans le désert sont évidemment plus élevés et le choix est moindre. S’il est agréable de pouvoir y faire quelques courses d’appoints comme des fruits il est préférable de miser sur Alice Springs ou Halls Creek pour stocker de quoi tenir les 11 ou 12 jours nécessaires à la traversée.

La Tanami Road

Sur la Tanami, la sensation de vide est particulièrement importante : des lignes droites à perte de vue et pas même un arbre pour se mettre à l’ombre.

Se ravitailler en eau

  • Alice Springs – Tilmouth Well : 206 Km. Ravitaillement dans les toilettes publiques.
  • Tilmouth Well – Yuendumu : 102 Km. Je n’ai pas trouvé de robinet à Yuendumu, j’ai acheté de l’eau à la supérette.
  • Yuendumu – Renahans Bore tank : 161 Km. C’est un réservoir, je ne sais pas si l’eau vient du sol ou du ciel, je l’ai purifié.
  • Renahans Bore tank – Lajamanu Road tank : 198 Km. Idem, c’est un réservoir.
  • Lajamanu Road tank – Billiluna : 238 Km. Il y a une fontaine à eau et un robinet à la supérette.
  • Billiluna – Halls Creek : 170 Km.
La Tanami Road

Lajamanu Road tank – Il est toujours bon de s’arranger pour atteindre ces points d’eau pour la nuit. Vous y serez à l’abri s’il venait à pleuvoir, même si les nombreux déchets qui jonchent le sol en font un endroit très peu convivial.

Camping

Vous savez tout sur Alice Springs suite à l’article précédent… Il y a un seul camping privé à Tilmouth Well où je n’ai pas été. Puis vous pouvez camper comme mentionné ci-dessus sur les lieux des réservoirs d’eau : Renahans Bore tank et Lajamanu Road tank. Halls Creek dispose d’un camping privé (14$ par nuit) et d’une connexion wifi publique aux abords de l’office du tourisme (limitée à 2h).

Le camping sauvage est facile mais comme il y a très peu d’arbres et que ceux-ci sont très peu garnis, vous ne serez pas à l’ombre avant la tombée de la nuit et rien n’arrêtera le vent en cas de tempête.

La Tanami Road

Du coup je profite d’un rocher.

Carte

Dans ces régions de l’Australie, l’utilisation d’une carte n’est pas indispensable. Vous pouvez cependant télécharger l’Application Hema Map qui couvre tout le territoire Australien.

Et si vous souhaitez assurer le coup avec une carte papier, les Hema Western Australia et Northern Territory feront l’affaire.

Vous trouverez également une carte de la Tanami à l’office du tourisme d’Alice Springs et très probablement à celui de Halls Creek (j’y étais un dimanche et c’était fermé). Les différents points et kilométrages mentionnés dans cet article y sont indiqués.

La Tanami Road

Permis

Tant que vous ne faites que traverser les communautés aborigènes (incluant un arrêt à la supérette ou la visite d’une galerie d’art), vous n’avez pas besoin de permis.

La Tanami Road

Les conditions de route

Les 200/250 premiers kilomètres sont asphaltés (depuis Alice Springs), ainsi que les 18 derniers (jusqu’à Halls Creek).

La Tanami Road

Entre c’est de la piste avec tantôt des portions roulantes, tantôt des portions plus rock’n’roll !

Globalement la première moitié de la piste est en bon état pour la raison très simple que l’une des plus grosses mine d’or d’Australie se trouve à mi-chemin et que l’essentiel des allées et venues se font entre celle-ci et Alice Springs. Inutile de préciser donc que vous partagerez la route avec les road trains et 4×4 de fonction.
La seconde moitié n’ayant qu’un intérêt commercial moindre, elle n’est pas si bien entretenue et est beaucoup moins empruntée. J’ai connu des journées où je n’ai croisé que deux voitures.

La Tanami Road

Ça me pendait au nez depuis quelques jours et c’est arrivé. Je ferais 90 Km en 8h37 bien décidé à avancer un maximum pour ne pas m’éterniser dans ces conditions et y laissant encore quelques plumes.

D’après le prospectus obtenu à l’office du tourisme, il est en projet que cette route soit à terme complètement asphaltée. Car ce même trajet Alice Springs – Halls Creeks par la route est deux fois plus long en kilomètres.

Les vents devraient vous pousser si vous vous dirigez vers l’ouest.

La Tanami Road

Termitières.

La Tanami n’est pas une piste que je recommande forcément, conditions météos mises de côté, il n’en reste pas moins que cette grosse mine en son centre et ces plus petites mines ailleurs pèsent sur l’atmosphère, laissant le sentiment parfois d’être sur un chantier. Visuellement la Tanami n’a rien à offrir pour vous divertir donc si l’atmosphère n’y est pas complètement, c’est dommage. Alors je ne dis pas là qu’il y a tout à jeter, sur plus de 1000 Km il y a bien sûr de quoi s’évader, mais simplement, l’investissement énergétique étant ce qu’il est, il y a peut être d’autres pistes similaires sans les inconvénients de la Tanami à privilégier. Les cyclistes parcourant les pistes australiennes sont peu nombreux et il n’est pas facile de savoir de quoi il en retourne avant d’y être soi-même allé.

>>> Voir la vidéo de la Tanami Track

Vous préparez actuellement votre premier voyage à vélo ? Ce guide extrêmement synthétisé vous permettra de faire les bons choix et de disposer des bonnes informations en un minimum de temps.

Disponible de suite au format KINDLE ou PDF.

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site web de l'auteur

Bertrand

C'est à la suite d'un tour du monde à vélo réalisé entre 2011 et 2012 que ce blog a vu le jour avec pour objectif de mettre à disposition du futur voyageur, au long cours ou en vacances, les informations nécessaires à sa préparation.

8 CommentairesEcrire un commentaire

  • Salut,

    Merci pour ce texte. Puis je avoir plus de renseignements, sur ta nouvelle remorque?
    Comment fais tu pour transporter 10 L d’eau par jour, as tu un compartiment spécifique ou juste des bouteilles d’eau.

    Merci.

    Bon voyage.

    • Salut Joeby,
      Je vais préparer un article à ce sujet.
      J’ai au maximum transporter 30L d’eau dans la remorque. Au départ j’avais des poches à eau de 10L, j’en calé une de chaque côté de la roue et la troisième où il y avait de la place, voir sur le porte bagage. Le problème c’est qu’il y avait trop de secousses et que les poches finissaient par fuir. En Australie on trouve des bidons de dix litres qui rentraient pile de chaque côté de la roue et j’ai fini le voyage avec ça. Le problème c’est que la paroi autour de la roue est très fine, sa fonction est d’éviter à l’eau d’entrer et aux affaires de toucher la roue mais elle n’a pas à assurer la resistance de quoi que que ce soit, de ce fait les parois ont beaucoup travaillé sous la contrainte des bidons (sur la tôle ondulée) et ont fini par fissurer. Ça a été réparé depuis, je récupère la remorque ce soir d’ailleurs… Donc l’idéal ça reste les poches à eau, mais de très solides comme les Dromedary de chez MSR. J’avais des Ortlieb au départ, puis j’ai racheté 2 Sea To Summit dont la poche interne est dans une poche externe en toile, je pensais être tranquille avec ça mais la poche interne était trop fine est a fuit très vite. Comme ce n’est pas donné et que le gros du voyage était derrière moi, j’ai fait avec des bidons. Une MSR de 10L c’est 50 euros quand même, fois 3 pour 30L, 150 €. Ça semble un peu excessif quand même pour transporter de l’eau :).

  • bonjour,
    je prépare mon roadtrip pour avril 2016, arrivant à Darwin et partant de Melbourne sur 3 mois. Je compte faire la traversée par Alice Springs. Concernant la nourriture que prenais-tu pour tenir plusieurs jours ? j’aurais aussi une remorque (2 roue).
    Philippe

    • Bonjour Philippe,
      Un mix de flocons d’avoine / raisins et/ou autre fruits secs / cacahuètes ou noix de cajou / banane durant les premiers jours / éclats de chocolats parfois, le tout dans de l’eau avec du miel et ceci matin midi et soir. Avantages : compact et pas de cuisson.
      Et j’emportais de quoi manger une orange et une carotte par jour ou au moins les premiers jours. Les oranges se conservent très bien, les carottes un peu moins par contre. Parfois j’avais du céleri aussi qui est bon quand tu es déshydraté, ou d’autres fruits ou légumes, mais principalement c’était carottes et oranges.
      J’avais aussi des cubes pour faire des bouillons, lorsqu’il faisait très chaud, j’avais parfois une grosse envie de bouillon.
      Voilà tout.

  • bonjour,
    je prépare mon roadtrip pour avril 2016, arrivant à Darwin et partant de Melbourne sur 3 mois. Je compte faire la traversée par Alice Springs. Concernant la nourriture que prenais-tu pour tenir plusieurs jours ? j’aurais aussi une remorque (2 roue).
    Philippe

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *