Taille et position vélo

Maintenant que le modèle du vélo est choisi, reste à déterminer la taille avant de passer commande. Il est très important de prendre un cadre adapté à sa morphologie  car le rendement en dépend. Ce que j’appel rendement sur un vélo de voyage c’est la capacité à enchainer les heures de selle plusieurs jours consécutifs sans se plaindre d’un mal de dos, nuque ou épaules… Simplement rouler confortablement et y prendre plaisir, même lors de longues heures d’ascensions.

Si vous achetez votre premier vélo et n’avez aucun élément de comparaison antérieur, ou si vous voulez être positionné au millimètre, vous pouvez vous orienter sur une étude posturale qui déterminera les cotes optimales du vélo en fonction de votre morphologie. L’étude posturale inclue souvent le réglage du vélo. Si vous optez pour du sur-mesure, l’étude posturale sera évidement comprise. Il y a aussi possibilité de la réaliser soi-même sur internet, en entrant ses mensurations dans un tableur qui détermine pour vous la position adéquat (selon trois critères de bases : position sportive, chrono ou cool). Vu la complexité de la prise de cote  sans gabarit, je ne suis pas certain que ce soit fiable, mais ça peu donner un ordre d’idée.

 De mon point de vue, pour un vélo de voyage où le corps n’est pas poussé dans ses derniers retranchements l’étude posturale n’est pas indispensable, il existe des formules simples basées sur la longueur de l’entre-jambe permettant de déterminer la hauteur du cadre (A). A partir de celle-ci, le constructeur souhaitant vendre ses vélos à un maximum de gens, la longueur (D) et hauteur de douille (E) seront cohérents et devraient convenir à la grande majorité d’entre nous.

Comment est mesurée la taille d’un cadre ?

La taille d’un vélo correspond à la hauteur du tube de selle (A). Et c’est là que les choses se complique car il n’y a aucune norme. Chaque constructeur a sa manière de mesurer la hauteur d’un cadre parmi lesquels :

D’autres encore, prennent la mesure du centre du pédalier jusqu’au dessus du tube horizontal.

A cela s’ajoute une infinité de géométries puisque chaque cadre et plus ou moins sloping (inclinaison du tube horizontal) et la formule que je vais vous présenter ne semble alors plus avoir de sens. Mais elle est une indication. D’autant plus qu’un cadre de voyage a généralement une géométrie droite ou légèrement sloping, donc des plus classique.

Quelle taille ?

Tout d’abord il vous faut mesurer votre entre-jambe (EJ) :

Réglage position vélo

Placez-vous dos contre un mur, bien droit, le regard droit devant,  les jambes légèrement espacées (environ 20 cm) et pieds nus. Positionnez un livre ou un niveau entre les jambes, légèrement en appui pour reproduire la pression de la selle, et de manière à ce que la partie supérieure soit parallèle au sol. Ensuite prenez la mesure du sol au haut du livre en faisant attention à ce que le mètre soit parallèle au mur. Il est préférable de se faire aider par quelqu’un.

Et ensuite appliquer la formule suivante :

  • Pour un VTT : EJ x 0,56
  • Pour un Route : EJ x 0,65

Globalement nous pouvons estimer la taille du cadre selon la taille du cycliste comme suit (la première valeur concerne un route en cadre droit ou équivalent cadre droit (si cette côte est donnée par le constructeur), la seconde un VTT) :

1m60 à 1m65 = 48 – 40 (XS) ; 1m65 à 1m70 = 50 – 42 (S) ; 1m70 à 1m75 = 52 – 44 (M) ; 1m75 à 1m80 = 54 – 46 (L) ; 1m80 à 1m85 = 56 – 48 (XL) ; 1m85 à 1m90 = 58 – 50 (XXL) et ainsi de suite…

Plus important que la hauteur, la longueur (D)

La hauteur comme la longueur pourront être ajustées respectivement par la hauteur de selle et la longueur de la potence, mais il est plus pratique de monter ou baisser la selle que de changer plusieurs fois de potence. De plus la longueur a beaucoup plus d’incidence sur le confort.

Il existe une formule basée sur le rapport Entre-jambe/Taille. Selon que vous ayez des jambes longues ou courtes et proportionnellement un buste court ou long, cette formule vous permettra de déterminer le rapport hauteur / longueur qui vous convient.

  • Si EJ/T = 0,48 ; Longueur = Hauteur + 1 cm
  • Si EJ/T < 0,48 ; Longueur < Hauteur + 1 cm
  • Si EJ/T > 0, 48 ; Longueur > Hauteur + 1 cm

En théorie si vous avez de petites jambes vous choisirez un cadre sloping pour gagner en sortie de tige de selle, et inversement avec de longues jambes et donc un petit buste vous choisirez un cadre droit et court. Mais le marché du voyage à vélo est si restreint, que vous n’aurez certainement pas le choix de la géométrie (cadre droit ou sloping) pour une gamme de prix donnée. Et, c’est un détail, mais un bidon d’un litre ou une bouteille d’un litre cinq, ne passera probablement pas dans un cadre sloping de petite taille. Encore une fois, voyager à vélo n’est pas une épreuve intense et sacrifier la sortie de tige de selle n’aura aucune incidence sur le rendement. C’est avant tout une question d’harmonie “esthétique”.

Angle du tube de selle ou angle de chasse (C)

Un angle plus ou moins prononcé influera sur la longueur totale du vélo proportionnellement à la sortie de tige de selle. Pour vous dire la vérité je n’ai jamais pris en compte ce paramètre et je n’ai jamais eu de problème pour effectuer les réglages. Entre les tiges de selle allant de 0 à 25 mm de recul et les 40 ou 50 mm de réglage du recul de selle ça laisse 75 mm de marge. Cependant si vous avez tendance à aller dans les positions extrêmes pour trouver votre position il peut être bon de jeter un œil du côté de l’angle de chasse.

Il vous faudra pour cela commencer par mesurer la longueur de votre cuisse :

Réglage position vélo

En position assise le dos contre un mur, les cuisses parallèles au sol. Mesurez la distance séparant le mur de l’extrémité du genoux. De l’aide sera la bienvenue !

Et appliquer la formule suivante :

  • Si  Cuisse/EJ = 0,72 ; Angle de 73°
  • Si Cuisse/EJ > 0,72 ; Angle < 73°
  • Si Cuisse/EJ < 0,72 ; Angle > 73°

Tout cela est à titre informatif et vous ne trouverez pas forcement un cadre avec à la fois la hauteur, la longueur et l’angle de chasse qui correspondent à votre morphologie parmi le maigre choix qu’offre le marché du voyage à vélo. Mais vous pouvez faire en sorte de vous en approcher et les réglages seront là pour perfectionner la position. Nous allons voir maintenant comment les effectuer, mais avant toute chose, un petit récapitulatif qui introduira la suite.

L’objectif une fois le vélo monté est d’avoir un vélo harmonieux, clé du confort.

C’est à dire que si vous avez la selle descendu sur le cadre et une potence de 40 mm  c’est probablement que le cadre et trop grand.

Inversement, si la selle est au “plafond” et que la potence mesure 150 mm, le vélo est beaucoup trop petit.

Dans le cas où vous hésiteriez entre deux tailles, sur un vélo de voyage – dont la longueur (D) est toujours très courte au même titre que la douille de direction (E) pour les cadres acier – je préfère sacrifier un peu de sortie de tige de selle en prenant un cadre plus grand, donc une douille de direction plus haute et ainsi limiter le nombre de cales sous la potence au minimum et ne pas avoir à mettre une potence surdimensionné (>120 mm).

En effet, je n’ai pas encore parlé de la hauteur de douille de direction (E), mais elle est très importante. Aucune formule n’existe, cela dépend uniquement de votre souplesse et du confort que vous recherchez.

La meilleure solution avant d’acheter un vélo est bien évidement de l’essayer, à défaut de pouvoir essayer le modèle que vous convoitez, montez sur différents modèles et tailles jusqu’à ce que vous trouviez “chaussure à votre pied”. Prenez les mesures et servez-vous en comme base de comparaison.

Longueur de manivelle

Plus vous diminuez la longueur des manivelles plus vous allez gagner en vélocité mais moins vous aurez de force pour un braquet donné. En les augmentant vous gagnerez en force mais perdrez en vélocité. Avec un vélo de 40 ou 50 kg à tracter j’aurais tendance à mettre la priorité à la force, sans toutefois partir dans les extrêmes.

Les principes de bases sur lesquels les spécialistes tendent à s’accorder sont les suivants :

  • Pour un entre-jambe compris entre 77 – 79 cm, prenez des manivelles de 170 mm
  • Pour un entre-jambe compris entre 79 et 84 cm prenez des manivelles de 172,5 mm
  • Pour un entre-jambe compris entre 84 et 89 cm prenez des manivelles de 175 mm
  • Au dessus choisissez 177,5 ou 180 mm.

Pour ma part, je suis ces recommandations sur route, mais prend une taille au dessus en VTT (175). Mon vélo de voyage étant équipé de braquets VTT je suis aussi en 175.

Réglage de la hauteur de selle

Avant toutes chose, il faut régler l’inclinaison. En principe à l’horizontale, mais toutes les selles ne sont pas plates alors un essai peut être nécessaire. En pédalant sans les mains vous sentirez tout de suite si vous avez tendance à glisser dans un sens ou dans l’autre. Personnellement, je baisse un poil la selle pour limiter les mauvaises pressions !

La hauteur se mesure entre l’axe du pédalier et le creux de la selle.

  • Hauteur de selle = EJ x 0,885

Comme toujours, il s’agit d’une moyenne,  tout le monde n’ayant pas les même pédales, chaussures, cales (pédales automatiques) ou souplesse de selle, la valeur obtenue pourra être ajustée de quelques millimètres. La souplesse de la personne entre aussi en jeu, plus vous serez souple plus vous pourrez vous permettre d’être haut sans que les articulations ne soient sollicitées outre mesure.

Réglage position vélo

Un moyen simple pour savoir si vous êtes à la bonne hauteur est, manivelle à la vertical, pied à l’horizontal, posez le talon sur la pédale, la jambe doit être tendu.
Et le pied en position normale la jambe doit être légèrement fléchit.

7. Réglage du recul de selle

Réglage position vélo

Manivelle à l’horizontale, les pieds sur les pédales, naturellement posé sur le vélo, le fil à plomb doit passer par la face avant du genoux et l’axe de la pédale.

C’est le réglage le plus courant et c’est celui que j’utilise sur mes vélos.

Mais cela dépend du style de pédalage. Par exemple sur les vélos de contre la montre, les coureurs utilisent des tiges de selle inversées et avancent la selle au maximum autorisée par la loi, ou encore un vttiste qui est amené à monter assis pour garder de l’adhérence et penché en avant pour ne pas se cabrer  préférera être légèrement avancé pour gagner en puissance.

Néanmoins en voyage les efforts intenses sont inexistants et être légèrement sur l’arrière permettra une position plus relax – Les muscles sont sollicités plus ou moins selon le recul de selle, notamment le grand fessier qui travail beaucoup plus en position reculé, ou d’autres comme le semi-tendineux qui ont une tendance inverse.

Une fois le recul réglé pensez à ré-ajuster la hauteur si nécessaire.

8. Réglage des pédales automatiques

  • Premièrement, le réglage du recul : Tracez un repère au stylo au niveau du coup de pied à l’endroit où votre pied est le plus large et alignez-le sur l’axe de la pédale.
  • Deuxièmement, l’inclinaison ou orientation : Réglez-la de manière à ce que votre pied se positionne naturellement sur la pédale, vous ne devez sentir aucune gêne ou contrainte. Si vous marchez les pied en canard ou en dedans il y a de forte chance pour que ce soit le cas aussi en vélo.
  • Et pour finir, l’écartement transversal : Les pieds doivent être dans l’alignement de la hanche. Plus vous êtes fin plus vous aurez les pieds proches des manivelles et inversement. La marge de manœuvre est tellement faible que je positionne la cale au centre du réglage. Le principal étant de ne pas sentir de gêne.

9. Distance et différence selle-cintre

Ou comment choisir la longueur de la potence et à quelle hauteur la positionner.

Aucune formule universelle n’existe, car au delà des mensurations ce sont la pratique, la souplesse et les exigences de confort de chacun qui déterminerons ces réglages. Ainsi que le cintre utilisé : type route, papillon, vtt ? La longueur de la potence sera plus ou moins longue et positionnée plus ou moins haute.

Le principe étant de trouver le juste équilibre pour que ce ne soit pas les bras d’un côté ou le bassin de l’autre qui supporte l’intégralité du poids du cycliste. Autant un coursier, de part la puissance qu’il met sur les pédales supportera une position des plus aérodynamique (position basse de la potence) sans solliciter ses bras, autant un papi qui prend l’air, dans la même position, aurait mal au dos, aux cervicales et aux épaules. Il choisira donc une position type vélo hollandais. Mais cette position, pour enchainer les journées vent de face ou les longs cols de montagne deviendrait vite un calvaire. Prise au vent maximale et perte de puissance importante, vous feraient perdre une énergie considérable. Le bon réglage se trouve quelques part entre les deux, selon l’intensité avec laquelle vous appuyez sur les pédales et votre état de forme. Si vous commencez le vélo ou n’avez pas roulé depuis longtemps il est probable que vous soyez relativement haut au début et que vous sentiez la nécessité de baisser par la suite.

Nous arrivons à la fin de cet article que j’espère complet et clair. Si vous avez des remarques ou questions n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous.

Vous préparez actuellement votre premier voyage à vélo ? Ce guide extrêmement synthétisé vous permettra de faire les bons choix et de disposer des bonnes informations en un minimum de temps.

Disponible de suite au format KINDLE ou PDF.

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site web de l'auteur

Bertrand

C'est à la suite d'un tour du monde à vélo réalisé entre 2011 et 2012 que ce blog a vu le jour avec pour objectif de mettre à disposition du futur voyageur, au long cours ou en vacances, les informations nécessaires à sa préparation.

554 CommentairesEcrire un commentaire

  • Bonjour Bertrand
    Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les cadres de VTT s’allongent beaucoup. Là où en roues 26″ un cadre en M faisait 57 cm en toptube, maintenant nous sommes en quasi 60 cm en roues 27,5″. Pour quelqu’un faisant 1,71m, avec 77 d’entrejambes, je me demande si un toptube d’une telle longueur ce n’est pas un soucis? Bon, il est vrai que la potence diminue en longueur aussi. Quelle analyse faites vous de ces nouveaux critères des constructeurs?

    • Oui, j’ai essayé un Ghost Lector dernièrement et c’était un S (je fais aussi 1m71). D’ordinaire je roule toujours sur des M.
      Voilà longtemps que je ne m’étais pas senti aussi à l’aise sur un vélo et que je n’avais pas pris autant de plaisir dans le technique. Je pense que le combo long toptube / courte potence y est pour quelque chose.
      J’ai réécrit cet article pour mon guide sur le voyage à vélo que j’ai simplifié et où j’ai mentionné qu’il n’était plus possible de faire des généralités tant les géométries avaient changé et devenaient spécifiques à chaque marque et à chaque type de vélo (route confort, race, gravel, vtt hardtail, fully, 26, 27, 29, les +, les fat, les indéfinissables… ça devient la folie et il faut souvent y aller au cas par cas).
      Il m’est de plus en plus difficile de répondre aux questionnements sur les tailles, pour moi je m’en sort car j’ai des repères et je connais mes priorités, mais sinon il faudrait de l’expérience avec chaque marque.

    • Il faut tenir compte du fait que les roues en 27.5 sont plus grandes qu’en 26″ ; que la ” charge sur la roue AV du 27.5 ” sera diminuée par rapport au 26″ ..Mais l’essentiel est aussi pour les constructeurs de :
      – montrer qu’ils bougent ( c’est du marketing )
      – proposer de nouveaux produits ( c’est du marketing)
      – faire des produits de plus en plus spécifiques pour augmenter les offres et donc le CA

      Et là dedans il faut que le cycliste s’y retrouve …
      Le 27.5 ( 700 en route ) franchira mieux les obstacles que le 26″ (650 en route ) mais aussi fait il pouvoir l’emmener.

      Ce qui est important c’est d’avoir l’équilibre souhaité et la répartition des charges adaptée à sa pratique .

  • Bonjour,

    Merci pour votre article hyper complet.

    Je mesure 1.78m et je fais environ 82-83cm d’entre-jambe.
    Je suis fortement intéressé par ce cadre : http://cinelli.it/en/prodotti/strato-faster-en/
    D’après leur recommandation en bas de page je peut aussi bien prendre un taille 51(M) que 54(L) ! D’après un fournisseur italien il vaudrait mieux prendre le M. D’après un autre le L ! je suis perdu… j’ai peur de prendre la mauvaise géométrie et d’avoir sa un tube horizontale trop long (L) ou trop court (M)… j’ai aussi une préférence esthétique pour le M (celui en photo) qui possède une hauteur de douille plus raisonnable. Mais est-il adapté à ma morphologie ?

    Merci d’avance pour votre réponse

  • Bonjour,
    je recherche un vélo lapierre pour mon fils de 16 ans.
    Il mesure 1 m 63 pour un entrejambe de 75 cm.
    Ma question quelle taille dois je lui prendre un S ou M en sachant qu il n’a que 16 ans et qu’ il risque encore de grandir .
    En attente de ta réponse merci

    • Bonjour,
      Tout dépend des objectifs, si le but est de gagner tous les dimanches en cadet alors mieux vaut ne pas faire de compromis sur la taille, maintenant si c’est de se déplacer jusqu’au city stade avec les copains, prendre une taille au dessus ne devrait pas être dérangeant.
      Le mieux est qu’il monte sur les deux vélos et qu’il prenne la décision lui même.
      “vélo Lapierre” c’est un peu vague, je ne peux pas même consulter un tableau de géométrie, je ne sais pas si je dois prendre un route, un vtt, un entré de gamme, un haut de gamme… Il me faut définir la bonne taille, en prévoyant la poussée de croissance et sans connaitre le modèle, là ça devient compliqué pour moi :).

  • Bonjour, il serait temps de donner la taille de votre fils ..fait il S , M L …J’ironise un peu mais les tailels données comme cela ne sont que des arguments des marques pour faire acheter n’importe quoi ?
    Ensuite pour un gamain la priorité est de ne pas le blesser de manière irréversible et de ne pas le dégouter s’il rève de faire de la compétition.
    Ensuite il faut voir le cote taille ? Combien mesurez vous ? 180cm , quelle taille pensez vous qu’il va atteindre ? car avec 163 cm il lui fauidrait idéalement un vélo avec des roues de 26″ car il ne peut avoir un grand EJ , un grand buste et des grands bras …Un vélo en 700 aura un angle de direction couché et sera plus une brouette …ou son pied touchera la roue AV .
    S’il veut faire de la compétition il doit ” dominer ” son vélo ..et donc il lui faudra un velo en petite taille …mais s’il grandit vite il devra le remplacer rapidement. Avez vous sa courbe de croissance ?
    Bref acheter un velo pour un gamin est largement compliqué et generalement demande une bonne réflexion. Lorsque je vopis des gamins en Ep j’assure trois années de SAEP car pour certains la croissance est rapide et demande des corrections jusqu’à 3 fois par an…

  • Bonjour Bertrand,
    Comme beaucoup ,des questionnement de tailles? Des géomètrie de vélo de plus en plus divers,des morphologie de cyclistes aussi,j’envisage l’achat d’un VAE trekking,je posséde deux vélos, un 26 pouces de voyage trés slooping en acier long 610 de top tub et 51 de Td Selle,un specialized Awo en taille L plus court en 28″,il fait 590 en top tub et 53 en hauteur.Je suis entrainde choisir ce vélohttps://bulls.de/produkt/bulls-greenmoverlacubacross-569-64648?sku=569-64661_ZEG
    et je ne sais pas quelle taille prendre:54 ou 58 sachant que je fait 0,85 d’EJ pour 1,88m,merci si vous pouvez m’aider sachant que ce sera par la suite un velo avec lequel j’envisage voyager.Ma premiere idée est que le 58 est un peu grand !

    • Bonjour Hervé,

      C’est un cadre sloping, donc la hauteur réelle est quelques centimètres au dessus de la hauteur indiquée, auquel cas le 58 serait grand, sur le papier, car sa longueur reste plus courte que votre vélo de voyage actuel (à voir si vous avez mesuré la longueur du tube ou la longueur réelle car vous dites que c’est un vélo sloping).

      Maintenant le 54 à la longueur de l’Awol, donc toujours à condition que la longueur ai été mesuré de la même manière que sur le schéma du Bulls, je dirais que si vous êtes bien sur l’Awol, vous pouvez partir sur le 54 dont la hauteur sera plus adaptée.

  • Je suis toujours dans l’expectative,l’Awol sur le site Specialized en L est donné comme 600mm en top tub d’ou l’imprécision des mesures à main levée… Quant à mon 26″ pouces typé marathon c’est un acier sur mesure dont la longueur est de 610mm.Dans quelle mesure peut-on rallonger le 54 de 590mm de top tub? C’est une opportunité de vélo soldé dont le gain est important ,je ne peux essayer!

    • Il est toujours possible de rallonger la potence selon la longueur qu’elle fait actuellement.
      Je resterais sur ma première réponse même si je ne peux trancher de manière catégorique.

  • bonjour je viens vers vous car besoin d’un conseil crucial . je suis sur le point d’acheter un vélo de route j’ ai le choix entre un look 586 en taille 54 ou un définitive en taille 52 , auparavant j’avais un giant tcr advanced en M (53,5) . pour info je mesure 1,74 entrejambes 79 cm et je suis âgé de 26 ans merci de votre avis sportivement

  • Bjr, Pour définir un vélo il faudrait faire une Etude Posturale pour déterminer la bonne taille ou la taille idéale pour ensuite essayer de se rapprocher de cette taille idéale .
    Il faut tenir compte de la pratique , de la morphologie et de la souplesse . Enfin il faut que sur un vélo de série ; la selle soit tenue par le milieu des rails et qu’il y ait moins de 4 cm entre le dessous de la potence et le dessus de la douille .
    Pour terminer tous les vélos ont des comportement différents et un besoin de puissance différent aussi ..Pour prendre du plaisir il faut faire le bon choix ..

    • Bonjour,

      Qu’est-ce qui se passe si la selle n’est pas tenue par le milieu des rails ?

  • Lorsque les selles subissent les essais suivant les normes la contrainte est de maintenir la selle par le milieu des rails …Dans le cas contraire ( porte à faux avant ou arriere ) la selle peut se déformer ou le châssis se rompre .
    J’ai des photos de selles smp totalement déformées suite a un maintient en porte à faux .
    De plus le confort est perturbé.

  • Pour un vélo de piste (et notamment pour la discipline du 200mètres, départ lancé -la “vitesse”-), faut-il faire comme pour le vélo de route; ou bien y-a-t-il quelles spécificités?
    Merci d’avance!

    • Pour la piste en général il faut adapter la position à l’exercice qui sera soit un exercice de puissance maximum soit un exercice d’endurance…Pour le 200m le cycliste sera plus ‘” sur l’avant ” et un peu haut en selle tout en étant un peu court pour éviter de perdre l’appui sur la selle.

  • Merci à vous deux!
    Tout cela me conforte dans mon ressenti… Mais en ce moment, j’interviens pour ma fille de 14 ans et je ne peux pas me mettre VRAIMENT à sa place. Pour fixer les idées, les différences de géométrie entre un vélo de route et un piste (pour la même cycliste, bien sûr), est de l’ordre du centimètre, pas plus?
    Une petite info, qui concerne les filles: celles-ci ont (statistiquement, bien sur et pour une même taille) les jambes plus longues que les mecs; d’ou des vélos plus courts… Vous confirmez?
    Merci et à bientôt.
    Yves Legros (qui n’est pas si gros que ça!!!)

    • Ca y est; elle a son vélo de piste!!! Avec les infos de ce blog, j’ai réussi à lui trouver celui qui lui va parfaitement

  • Bonjour je souhaite changer mon vélo de route vitus virage en T 54 pour un rose xeon cgf 3000.
    Ils proposent soit le 53 soit le 55. ma taille est d’1,77 et 80 d’EJ. Rose me répond que je suis plus proche du 55 avec potence de 90 mais que je peux prendre plus court si je veux mais en limite avec le 53 et une potence de 100. le 54 serait le top mais y a pas. Que choisir en sachant que j’ai 54 ans et pratique cyclosportif montagne!!!!

    • Bonjour,
      Je crois que le mieux lorsqu’on est déjà cyclo, c’est tout simplement de prendre son vélo, de comparer les côtes, puis de faire un choix en fonction de ce que l’on recherche.
      Dire que vous êtes plus proche du 55 avec une potence de 90 que du 53 avec une potence de 100 me semble être contradictoire, car 100 est déjà plutôt court que long, donc si le 53 est ok avec 100 il n’y a aucun intérêt à prendre le 55.
      Moi mon avis c’est que le 55 ne fait que 49,5 cm de hauteur réelle donc la sortie de tige de selle sera harmonieuse tout de même. Voyez donc côté longueur et hauteur de douille ce que ça dit par rapporte à votre vélo. D’instinct, j’aurais dit que le 53 serait un peu court y compris avec une potence de 110, voir 120, mais ce n’est pas moi qui vais rouler sur le vélo donc je ne peux pas trancher.

  • Un grand merci pour ces explications, mon EJ après l’avoir mesurée fait non pas 80 mais 83. je m’oriente donc certainement pour un 55 avec potence en 90. je vais comparer les côtes de mon ancien vélo

  • Bonjour. Je suis surpris par ces formules.
    Si EJ/T = 0,48 ; Longueur = Hauteur + 1 cm
    Si EJ/T < 0,48 ; Longueur 0, 48 ; Longueur > Hauteur + 1 cm
    Pour moi, si rapport EJ/T grand (>0.48), alors petit buste et donc il faut une longueur plus faible (L<H+1cm). Non ?

    • Bonjour,

      Ces formules sont sujettes à l’embrouille et ont peu d’application concrète de toute manière. Cet article a plus de quatre ans et je serais beaucoup plus concis aujourd’hui, tel que je l’ai été en traitant le sujet dans le guide.

      Dans le concret, je définis la taille du vélo par rapport à l’entre jambes d’une part et par rapport à la taille du cycliste d’autre par, si ça ne concorde pas, dans le cas de petites ou longues jambes, alors j’opte pour une géométrie sloping ou droite, à savoir que j’évite le cadre droit pour les personnes qui ont de petites jambes, si possible, mais que je considère qu’un sloping convient à tout le monde (n’oublions pas que les pros roulent sur ce qu’on leur donne quelle que soit leur morphologie et ne cherche pas midi à quatorze heure). De toutes manières la plupart des cadres sont semi sloping sur la route aujourd’hui et sloping en VTT… Après pour la longueur ça ne sert à rien de donner des formules généralistes, c’est à voir au cas par cas mais dans la très large majorité des cas, la longueur de la taille définit par l’EJ et la taille du cycliste conviendra. Même si là encore ça devient une usine à gaz aujourd’hui puisqu’il arrive que le S dans une marque corresponde en longueur au M dans l’autre… C’est de plus en plus dur de donner des formules, il faut soit que le cycliste sache lui même ce qu’il veut, soit qu’il s’en remette au vendeur de la marque en question, soit qu’il en passe par une étude posturale, soit que des gens comme moi se cassent la tête pour déterminer à partir de comparaisons avec des modèles qu’ils connaissent ce qui pourrait être la bonne taille sur des modèles qu’ils ne connaissent pas, le tout sans savoir comment roule celui qui pose la question :).

  • D’ailleurs, les TT ont rallongé. Pour un VTT en taille M, un TT de 60 cm avec potence de 7cm, ça le fait pour un gars de 1.70m….

    • J’ai essayé un Ghost taillé de la sorte et ça le faisait plutôt bien car je ne m’étais jamais senti aussi à l’aise et en confiance sur un VTT.

  • TheBlax* ..ces formules sont des formules généralistes pour la pratique ” Route ” ..C’est moi que les ai déterminées d’aprés les résultats de 2200 études posturales Mecacote ” Route ” ..C’est , au départ , juste pour se faire une idée du type de cadre à rechercher.
    Si tu te poses des questions là dessus tu peux t’en poser au sujet des constructeurs de vélos qui devraient donner des informations sur les tailles de cyclistes suivant les tailles de vélo et idem pour les constructeurs de chaussures . Les deux ne te diront jamais pour qui elles ont fait ces tailles .. Au sujet du slooping c’est une véritable ” annerie ” ergonomique car cela permet de passer de 14 tailles a 5 tailles faisant croire que l’on peut positionner tout le monde . Dans la réalité et aprés plus de 20 ans d’ergonomie et de calcul de cadre il ressort de mes stats que 50% de la population cycliste peut trouver sa position ( optimisée ) sur un vélo de série , 25% trouvera sa position ( non optimisée ) sur un vélo de série mais avec un déséquilibre et 25% devra passer par un sur mesure .. Le slooping est un mauvais argument ergonomique mais pas commercial car cela permet aux marques d’augmenter les bénéfices …Mais dans ce cas pourquoi ne fait on pas cela aussi pour les vêtements et les chaussures :
    – les pantalons 36- 40-46 -50
    – les chaussures 36- 40-46-50

    Que prendriez vous ?

  • Bonjour Bertrand.

    Je mesure 1m73 pour 85 d’ EJ et m’oriente sur un btwin ultra 920. Je me trouve donc entre 2 tailles S et M. En respectant le tableau donné par btwin je suis plus proche du S. Que me conseilles tu ? Je nai jamais réussis à retrouver la bonne position que javais sur un lapierre sensium 300 (cadre sloping).
    Bonne continuation

    • Bonjour Brun,
      Je n’ai aucune indication sur les côtes, uniquement les recommandations décathlon selon la taille et l’entre jambe de la personne.
      J’éliminerais le M déjà c’est certain, mon hésitation serait entre le XS et S. Si je me fiais à ta taille seule, je dirais XS, maintenant c’est vrai que tu as de grandes jambes, ce qui veut dire que la sortie de tige de selle risque d’être importante sur le XS avec de surcroît une douille de direction plus petite. Par ailleurs qui dit grandes jambes dit petit buste et le S risque donc d’être long.
      Comme il n’y a aucune côte d’indiquée je ne peux pas en dire plus, si ce n’est d’aller faire un tour chez décath, de régler la selle à la bonne hauteur pour voir ce que ça donne et de monter dessus. A condition qu’ils aient les tailles bien sûr.

  • Bonjour,
    Merci pour les infos, je ne comprends pas le passage sur la longueur… je suis à 0.458 (82/179) et du coup, que veut dire : Si EJ/T < 0,48 ; Longueur < Hauteur + 1 cm ???
    Merci

    • Bonjour,
      Je ne me préoccupe moi même plus de ces indications sur la longueur pour les vélos de série.
      Pour un route, de manière générale, un 54 sloping vous ira.

    • Merci Bertrand, sauf que ce n’est pas si simple de trouver un cadre sloping… Je viens de faire cela sur Google et j’ai des forums :-(
      En tout cas félicitations pour votre site !

    • Merci. Chez Specialized ils sont tous sloping par exemple. De nombreuses marques le sont aussi. En route ce n’est jamais un sloping aussi fort qu’en VTT mais ça suffit.

  • Il faut savoir que le slooping est une ” astuce ” pour diminuer le nombre de tailles des cadres . Quand une marque en propose 5 c’est nul , Il faut au moins 12 tailles pour couvrir les besoins des cyclsites de 170 a 190 cm ..En cela COLNAGO est exemplaire ..
    Il faut juste imaginer qu’il n’existe que 5 tailles de pantalon et de chaussures !
    Il faut aussi penser qu’un vélo doit avoir une répartition des charges correcte pour pouvoir etre utilisé sans risque surtout dans les descentes ..
    Dans beaucoup de guides on oublie de parler du poids et de la souplesse ….cela montre que pour beaucoup l’essentiel ets oublié….

  • Excellent article, merci!
    Y aurait-il des précisions à connaitre sur l’angle du buste (partie 9)? Peut-être des plages d’angle Compet/Sport/Cool? Un guide pour le réglage de la hauteur de guidon/hauteur de selle?
    Bonne continuation :)

    • Bonjour François,
      Je n’ai pas d’avantage de détails à apporter. Si je devais réécrire l’article aujourd’hui je n’en ajouterais pas, j’en enlèverais et j’inciterais d’avantage à écouter son feeling que la science.

  • Bonjour,

    J’ai recemment fait l’acquisition d’un nouveau vélo de course un “giant contend sl 2” et sous les conseils du vendeur j’ai pris une taille S (cadre sloping) .
    Petite femme, je mesure 1m57 pour 72 d’entre jambe ce qui me fait d’après les calculs une taille 48 de cadre. J’ai beau avoir mis une potence plus courte et baissé/avancé la selle. Je me sens loin du guidon comme si le tube était trop long, cela se traduit par des douleurs au cou, fesses, dans les mains lors des sorties.

    Il me propose de commender la taille XS mais il me dit qu’il risque d’être petit pour moi (alors que sur le site d’y constructeur le XS est pour ma tranche de taille), que je vais avoir une sortie de selle importante (est ce un problème ?) et d’être mal positionné dessus.

    Ai-je raison de vouloir changer de taille ? Ou bien je suis trop habituée à mon vieux vélo qui est plus petit et dois persévérer avec la taille S ?

    Caractéristiques du vélo : https://www.giant-bicycles.com/fr/contend-sl-2

    Merci bien.

    • Bonjour,
      Giant indique le XS de 1m57 à 1m67, si vous feriez 1m67 on pourrait hésiter mais là, je ne crois pas qu’il y ai lieu d’hésiter.
      Malgré tout j’ai comparé avec ce que je connais, c’est à dire un Caad 12 chez Cannondale, et si l’on prend le 44 qui est la taille qui vous conviendrait avec ce modèle, on retrouve la même longueur que sur le Giant XS.
      Donc si vous pouvez changer de taille, n’hésitez pas. Il est normal d’avoir une grande sortie de tige de selle sur un cadre fort sloping comme le Giant.
      Il ne veut pas complètement admettre qu’il s’est trompé, donc il vous fait douter quant au XS, mais on est au moins certain que vous n’êtes pas bien sur le S donc la question ne se pose pas. Y compris quand on est pile entre deux tailles, on prend souvent celle d’en dessous, donc dans votre cas on pourrait hésiter avec un XXS s’il existait mais certainement pas avec le S.
      Vous avez raison donc ;).

  • Si vous etes une femme vous avez un petit buste et des petits bras donc il vous faudrait un velo. Trs court et avec votre taille un vélo petites roues pour ne plus avoir de pathologie comme vous avez.Ne reduisez pas la potence car vous allez avoir un manque d’adhetence de la roue AV.

  • Un petit coup d’oeil aux géométries des Giant pour noter quelques anomalies qui démontrent que chez Giant on ne connait pas les personnes de petite taille et encore moins les femmes .

    Manivelles 170 mm au lieu de 165… bonjour les problèmes de genoux
    Roues de 700 .. bonjour la distance selle cintre , le souvirage du vélo ..En, dessous de 165 cm il faut passer aux roues de 650 pour avoir un bon équilibre sur le vélo et surtout cela permet de diminuer la distance selle cintre de 2 cm .
    L’angle de tube de selle est très redressé donc quelques risques pour les genoux .
    Bref , comme tous les constructeurs de vélos de série , la taille 150/165 n’intéresse pas et aucun ne fait d’effort.
    Alors pourquoi proposer quand même ces ” erreurs “ergonomiques”…

    • Le XS sera tout de même mieux que le S. Je ne voudrais pas l’inquiéter outre mesure, moi qui ai souvent l’occasion d’essayer différents vélos dans des tailles qui ne sont parfois pas idéales, même s’il m’arrive de me sentir mieux sur l’un que sur l’autre, je sais que je m’adapte toujours assez bien, sans douleurs. Pour 1m71 je devrais probablement rouler avec des manivelles en 170 et je roule avec des 172,5 (la seule fois où j’ai mis des 170 j’étais collé et j’ai mis plusieurs semaines à faire le rapprochement avec les manivelles !), en VTT ou en voyage j’ai du 175… Tout va toujours bien. Après je ne dit pas que dans l’idéal il n’est pas préférable de tout optimiser à la perfection, mais si ce n’est pas le cas il ne faut pas se rendre malade non plus ! En tous les cas il est bon pour vous que les vélos de séries ne soient pas parfaits, sans quoi le sur-mesure n’aurait plus lieu d’être ;).

  • Simplement un velo pour une femme qui mesure 157 cm avec des manivelels de 170 et des roues de 700..C’est franchement du n’importe quoi . Je peux communiquer à cette pêrsonnes des adresses mels de personnes ayant mis des 165 et des roues de 650 ..ces dernières ont découvert le velo …Cette personne est vraiment petite et la géometrie avec grande roues est absurde.. Maintenant elle devrait valider avec une EP car un vélo de série même s’il n’est pas trop cher …s’il provoque des pathologies et des vibrations en descente c’est pas une affaire …En 22 ans de pratique c’est la conclusion que je peux tirer … une vérif devrait pouvoir clarifier et le vendeur doit pouvoir mettre un 165 au liue de 170 …

    • Je suis d’accord avec vous, je voulais relativiser puisque le choix est fait à présent.

      Le problème c’est l’idiotie du marketing qui est relégué par les médias et les vendeurs dans les magasins. Moi même qui pourrait rouler sur des vélos haut de gamme sans perdre d’argent j’ai toujours un Caad 10 en alu en route qui a 8 ans et un Crave toujours en alu en vtt. La différence de rendement avec un carbon dernier cri est minime si ce n’est nul pour un non compétiteur de haut niveau, et encore… Il y a quelques années, lorsque Boonen est passé chez Spe, il avait un alu sur-mesure ! Plus tout ce que je ne sais pas…
      Si les gens comprenaient cela la porte des artisans commencerait à s’ouvrir puisqu’ils verraient que pour le prix d’un carbon ils auraient probablement un acier ou alu sur-mesure. Après il est vrai qu’il y a des carbon très bon marché qu’il est difficile de concurrencer y compris avec un alu ou acier, mais bon… (Je n’ai jamais roulé sur un acier haut de gamme ceci dit, uniquement un titane, et idem, rien à envié aux carbons derniers cris, bien que pas moins cher pour le coup).
      Le truc c’est que tout le monde n’est pas forcément au courant qu’il existe un marché de l’artisanat en vélo et que le premier reflex lorsqu’on souhaite acheter un vélo, c’est d’aller au magasin.
      Ensuite il faut faire comprendre aux gens que le sport intensivement pratiqué n’est ni signe de bon équilibre psychologique ni bon pour la santé. Et en revenant à une pratique équilibrée, physiquement et psychologiquement on arrête de pinailler outre mesure avec le matos et on arrête de se faire berner par le marketing.

  • Ce qui est génant c’est effectivement le fait que le marketting ” formate ” la reflexion des cyclistes juste pour le profit.
    Nous ( artisans ) avons une démarche plus ” sérieuse ” et plus pérenne que les grandes marques qui font payer aux cyclistes les publicités dans toutes les revues cyclistes , à la TV , etc…pouir des millions par ans et que les artisans ne peuvent pas faire …
    Dans tous les cas tout commence par la position, du cycliste et ensuite la capabilité du velo , l’équilibre et la conduite du vélo …
    Nous avons notre systéme de Suivi ( SAEP = https://www.artisansducycle.fr/ipb/forum/9-saep/ ) visible par tous car nous ne trichons pas …
    Bref , nous pensons durabilité , sécurité , agrément , plaisir…et moins rentabilité ….et nous n’avons toujours pas de ” rolex “…mais des cyclistes heureux….

  • Bonjour, je cherche quelle taille de velo? Avec EJ 86,2 et je je mesure 1m76, mais le problème c’est que je suis intéressé par les velo Look, et les cadres on une tige de selle intégré, étant donné que je vis dans les DOM, je ne veux pas regretté de faire le mauvais choix de taille. Car Avec mon ancien velo j’ai souvent mal au dos lorsque je fais des cours à plus de 40km/h de moyenne.

    • Bonjour,
      Sans au minimum le modèle pour pouvoir jeter un œil à la géométrie c’est compliqué.
      Globalement en équivalent cadre droit ce serait un 54.
      D’après l’entre jambes seul, on serait sur un 56, mais un 56 pour 1m76 risque d’être long.

  • Si vous avez des douleurs il faut commencer par faire une EP afin d’en trouver les raisons ..Ensuite vous pourrez choisir le vélo . Au fait quelles est votre puissance au seuil ?

  • Bonjour
    Je mesure 1,76 et j’ai un entrejambe de 82,5
    J’ai acheté un surly lht de taille 52.
    J’ai une sortie de 9 cm’ 8 cm d’entretoise et une potence de 11 cm.
    J’ai une impression d’un velo trop court.
    Qu’en pensez-vous ?

    • Bonjour,
      D’après la taille et l’entre-jambes, je serais plutôt parti sur un 54.
      Pour allonger il n’y a pas 36 solutions, soit une potence de 120, soit, selon ce que vous avez comme cintre, le changer pour un cintre route, ce qui serais radical, ou bien, moins radical, un cintre type Ritchey Flat 10D.

  • 8cm d’entretoises ….Vous êtes sur ? il ne faut jamais dépasser 4cm chapeau de roulement compris pour être en sécurité ! Qui vous a vendu un velo en 52 ! Une potence de 120 sur un 52 , donc velo court , va charger l’AV…l’équilibre ne sera pas bon…Parfois une EP permet d’éviter de faire de telles erreurs ….Sachez qu’a partir du moment ou vous modifiez un vélo de série qui donc ne correspond plus à ” la série conforme à la norme NF EN 14781 qui sera remplacée pat la Norme ISO 4210 ” votre vélo n’est plus conforme et donc ne peut pas rouler sur la route …

  • Il y a une question que je me pose, quand je vois le prix que certains cyclistes mettent dans un vélo de “marque”. N’est il pas plutôt judicieux de faire un vélo sur mesure? En regardant de plus près, au final, ça ne revient pas plus cher!

    • Salut François,

      Je te remets ci-dessous ma réponse à un commentaire précédent qui répondra à ta question.

      Le problème c’est l’idiotie du marketing qui est relégué par les médias et les vendeurs dans les magasins. Moi même qui pourrait rouler sur des vélos haut de gamme sans perdre d’argent j’ai toujours un Caad 10 en alu en route qui a 8 ans et un Crave toujours en alu en vtt. La différence de rendement avec un carbon dernier cri est minime si ce n’est nul pour un non compétiteur de haut niveau, et encore… Il y a quelques années, lorsque Boonen est passé chez Spe, il avait un alu sur-mesure ! Plus tout ce que je ne sais pas…
      Si les gens comprenaient cela la porte des artisans commencerait à s’ouvrir puisqu’ils verraient que pour le prix d’un carbon ils auraient probablement un acier ou alu sur-mesure. Après il est vrai qu’il y a des carbon très bon marché qu’il est difficile de concurrencer y compris avec un alu ou acier, mais bon… (Je n’ai jamais roulé sur un acier haut de gamme ceci dit, uniquement un titane, et idem, rien à envier aux carbons derniers cris, bien que pas moins cher pour le coup).
      Le truc c’est que tout le monde n’est pas forcément au courant qu’il existe un marché de l’artisanat en vélo et que le premier reflex lorsqu’on souhaite acheter un vélo, c’est d’aller au magasin.
      Ensuite il faut faire comprendre aux gens que le sport intensivement pratiqué n’est ni signe de bon équilibre psychologique ni bon pour la santé. Et en revenant à une pratique équilibrée, physiquement et psychologiquement on arrête de pinailler outre mesure avec le matos et on arrête de se faire berner par le marketing.

  • Pour ma part je dirai qu’il faut déjà commencer par définir son ” besoin ” ( pour quelle pratique cycliste ) …ensuite il faut parler position ce qui va définir la géométrie ….et regarder dans les modèles de série quelle géométrie permettrait le réglage de la position avec un bon équilibre .
    Là il vaut mieux mesurer entre 175 cm et 185 cm car au dessus et en dessous les constructeurs ne proposent pas grand chose de cohérent et il vaut mieux être un mec qu’une fille car les vélos pour ” fille ” ou petits ( – de 170 cm ) sont des hérésies ergonomiques ….Lapiere propose 3 tailles pour les filles avec des roues en 700 et des angles de tubes de selle de 75° pour la route alors que c’est le bas d’angulation pour le triathlon. Bref les constructeurs de série se foutent de toute une population de cyclistes pour se concentrer sur une plage afin d’optimiser les résultats financiers .
    En 25 ans d’activité j’ai pu déduire qu’il y avait :
    -25% de la population qui pouvait trouver un vélo de série idéal
    -50 qui trouverait un vélo de série avec des compromis plus ou moins importants
    -25% qui ne trouverait sa position que sur un vélo sur mesure

    Là il faut savoir ce que l’on appelle sur mesure et qu’elles sont les milites au sur mesure :
    – matière
    – fourches
    – diamètres des tubes
    – diamètre de la tige de selle
    – pérennité

    Enfin il faut savoir que lorsqu’on a un sur mesure et que l’on va chez un vélociste bien souvent on est mal reçu ….

    Enfin , l’idéal est un cadre titane car le matériaux est inaltérable , réparable, ne vieillit pas , et apporte un confort inégalable qui protége et ” repose ” le cycliste par rapport à tous les autres matériaux (1).
    (1) je veux dire que le vélo Pinarrello par exemple ou autres marques utilisées par les pros est confortable si vous pouvez faire un TDF , une VUELTA ou un GYRO a 40 de moyenne ..ce que peu de cyclistes ” lamda ” peuvent faire en dessous ces vélos sont des bouts de bois .

    Le titane permettra au cycliste d’allonger d’environ 20 a 30% ses sorties pour avoir la même fatigue qu’avec un carbone …

    A réfléchir …

  • Au sujet de l’Artisanat il faut comprendre que les artisans français sont frileux et non regroupés en association. Cela leur permettrait de faire des pubs communes et d’être plus visibles . j’avais tentés dans els années 2010 de les rassembler mais chacun ayant peur que l’autre lui vole je ne sais quoi aujourd’hui c’est encore du chacun pour sois alors qu’ils auraient intérêt a se rassembler …

  • Merci Bertrand pour la réponse.
    C’est bien ce que je me dis. L’alu ou l’acier est bien suffisant, nous ne sommes pas des compétiteurs de toute façon. Et être bien positionné sur le vélo est indispensable. Et pour moi le carbone est du superflu. Quant à la “marque”, cela a bien peu d’importance. Il y a encore quelques artisans faisant du sur mesure mais ça se raréfie hélas. .

    • J’ai supprimé le commentaire en question.
      J’ai un anti spam et je suis censé valider chaque commentaire moi-même un à un mais certains arrivent tout de même à passer entre les mailles du filet :).

  • Bonsoir,

    Tout d\’abord je vous remercie pour toutes ces précieuses informations sur votre blog. Il est très instructif!

    Je vous fait maintenant part de mon dilemme. Je mesure 1m80 et EJ 86.5cm. Je suis une personne pratiquant le sport très régulièrement et j\’aimerais me mettre au vélo (j\’ai déjà quelques sorties à mon actifs). Je possède un BMC Alpenchallenge en taille L. Voulant me mettre plus sérieusement au vélo de course, j\’ai trouvé une superbe offre pour un vélo en taille 58. Le vélo en question est un Scrapper Spego 200 (marque Go Sport). Full Carbone et Ultegra pour 1100€ (grosse réduction), un très bon rapport qualité/prix pour une personne comme moi qui aimerait débuté tout en ayant du bon matériel (mes sorties seront en moyenne de 100kms/semaine).

    Pouriez-vous me donner votre avis concernant la taille? Une taille un peu trop grande serait dramatique?

    Merci d\’avance pour votre réponse. Sportivement.

  • Bonjour
    J’ai un gros doute : je pense m’acheter un Ortler Bergerac pour faire du tourisme, je mesure 1,69 et mon EJ est de 81, mais seules les tailles 50 et 55 sont disponibles. Lequel des deux dois-je privilégier
    Merci de votre conseil.
    Cordialement

  • Bonjour Bertrand et merci pour ce site que j’ai découvert par hasard.
    Je souhaite me remettre au vélo route et j’ai flashé sur le Giant Anyroad 2 de 2015 en occasion type Gravel en taille ML soit 55,4 cm de tube supérieur vu sur le site Giant, je mesure 1,83m pour une entrejambe de 86cm. Un technicien cycle me conseille la taille 57 cm je trouve que ça fait grand, qu’en pensez vous merci d’avance pour votre conseil.
    Cordialement

    • Bonjour Christophe,
      Je n’en ai franchement aucune idée. Ces géométries sont très spécifiques et les côtes indiquées ne veulent rien dire du tout. C’est un cadre fort sloping donc la hauteur indiquée ne signifie rien et concernant la longueur on ne sait pas si la côte est prise en suivant le tube supérieur ou horizontalement.
      Donc dans ces cas là il est préférable de s’adresser à quelqu’un qui a de l’expérience avec ce vélo précisément.
      Ceci dit si le 57 est pris en suivant le tube, ça ne m’étonnerait pas que ce soit la bonne taille, sans pouvoir le confirmer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *