Matériel tour du monde à vélo

Après un an et 30 000 Km de mise à l’épreuve, voici le bilan matériel de ce tour du monde à vélo.

Le cadre

Surly Long Haul Trucker

J’ai fait le choix de la simplicité. Parmi les plus légers et les moins chers du marché, ayant fait ses preuves à de nombreuses reprises, le risque de casse était minime pour ne pas dire nul et c’est sans surprise qu’il m’a mené à bon port dans les meilleurs conditions.

Suffisamment rigide pour ne pas fléchir sous le poids de lourds bagages (habituellement 35 Kg et jusqu’à 50 Kg vélo compris), il permet de pédaler avec efficacité et un minimum de déperdition d’énergie.

Sa robuste peinture le garde à l’abri de la corrosion, bien que la rouille présente sur la tige de selle à sa sortie, laisse penser qu’une fine pellicule de rouille est présente à l’intérieur des tubes. Pas de quoi en fragiliser l’acier pour autant.

Sa géométrie droite permet l’usage de bidons d’1L sur le tube de selle (T52) et les fixations pour un troisième bidon sous le tube diagonal sont les bienvenues en voyage.

Cependant une géométrie semi-sloping aurait permis une plus grande adaptabilité aux différentes morphologies, notamment pour les petites jambes.

Vélo tour du monde

Les roues

Jantes Sun Ringle Rhyno Lite XL, Moyeux Shimano XT, Rayons DT Swiss Alpine III, montage main 36 rayons, croisé par trois

Certainement le point sur lequel j’ai passé le plus de temps, à tord sans doute, car les jantes Sun et les rayons DT ce sont vite imposés comme étant LA ou parmi les références en la matière. Quant aux moyeux, le faible prix des Shimano en comparaison des très réputés Phil Wood ou Chris King n’inspirait guerre confiance. Un manque de confiance auquel a remédié un commercial de chez Shimano en m’assurant qu’ils n’auraient aucun soucis pour avaler 30 000 Km et en effet, ils étaient comme neuf au retour, pour un prix dix  fois inférieur aux modèles américains. La disponibilité de la marque Nippon à travers le monde et la simplicité du système cônes/billes ayant pesé également dans la balance quant à ce choix.

Le montage dans sa globalité n’a pas bougé, évidemment aucune casse de rayon n’a été à déplorer mais je n’ai également pas eu à mettre un seul coup de clé pour les dévoiler. Elles sont revenues telle qu’elles sont parties, à l’exception de l’usure des jantes bien sûr, au niveau de la bande de freinage. Une bande de freinage toujours intact à Tokyo après 20 000 Km mais qui aura souffert dans la boue abrasive de la Dalton Highway en Alaska.

Vélo tour du monde

Les pneus

Schwalbe Marathon Dureme 2.0

Je les ai changé une seule et unique fois en Corée après 20 000 Km, jouant la sécurité avant le grand nord américain mais n’étant toujours pas sur la corde. Excepté en Inde où j’ai crevé jusqu’à 4 fois par jour à cause d’épines très dures et piquantes que je rencontrais dans les champs lors des bivouacs ou encore des explosions de pneus de camions qui laissaient sur le sol des fils de fer de la carcasse du pneu, je n’aurais connu que 4 ou 5 crevaisons sur le reste du voyage.

Par ailleurs les 10 000 derniers kilomètres en Amérique du nord n’auront engendré aucune crevaison. Cependant le pneu arrière qui supportait en permanence une semaines de provision en nourriture en plus des bagages habituels et de mon poids a fondu beaucoup plus vite.

Sinon, du fait de sa bande de roulement lisse et peu large, le rendement était très bon, ainsi que l’accroche qui pose rarement problème sur un vélo chargé quand bien même nous sommes sur des pneus quasi slick comme les Dureme.

MAJ 2016 : Aujourd’hui les Dureme ne sont plus au catalogue et pourraient être remplacés par les Mondial avec lesquels j’ai parcouru 9500 Km en Australie sans aucune crevaison. Vous pouvez lire ici un article complémentaire au sujet des pneus. 

Vélo tour du monde

La transmission

Shimano deore XT 9 vitesses

J’ai changé la chaîne 3 fois, donc 4 chaines au total, la dernière ayant fait 10 000 km. La cassette et les plateaux n’ont été changé qu’une seule fois, en Corée, après 20 000 Km, toujours par sécurité avant l’Alaska, ainsi que les câbles, les gaines et le boitier de pédalier. Ce dernier croquait mais tournait, je ne m’en serais pas aperçu sans démonter .

Le vélo a plus souffert sur les 10 000 derniers kilomètres que sur les 20 000 premiers, et je dirais même qu’il a plus souffert sur les 800 km de la Dalton Highway que sur tout le reste du voyage. La boue liquide et abrasive s’infiltrait partout, grippant les câbles et les articulations des freins dont je devais ré écarter les mâchoires à la main après les freinages.

Sinon, je n’ai jamais eu à retoucher le réglage des vitesses, ni n’ai connu aucune casse.

Ce final extrême dans le grand nord m’avait presque convaincu de la “supériorité” du Rohloff, néanmoins ces conditions sont rares et ce groupe Shimano XT m’a tout de même mené au bout du monde sans broncher.

Vélo tour du monde

Les périphériques

Selle, tige de selle, cintre, grips, potence, pédales et porte-bagages. 

La selle SMP Pro s’est révélée confortable dans l’ensemble même si l’enchaînement de longues journées sur routes abîmées pouvait entraîner de sérieuses douleurs.

MAJ 2016 : Je suis passé par la suite sur la SMP TRK GEL.

Concernant le reste des périphériques, il n’y a rien de spécial à signaler. Il s’agissait de pédales Wellgo B065 de BMX avec une large surface d’appuie et une forte accroche, dont l’axe de l’une d’elle a pris de suite un brin de jeu qui ne s’est par ailleurs pas aggravé par la suite. Le cintre était un Race Face VTT en alu relevé de 20 mm. La potence une Thomson Elite X4 0°. La tige de selle une alu de marque inconnue récupérée sur un autre vélo.

MAJ 2016 : je suis aujourd’hui revenu à des pédales automatiques Shimano A530 et à un cintre Ritchey Flat 10D pour une position un peu plus sportive. 

Quant aux grips, il est peut-être important de mentionner le gain de confort que peuvent apporter les modèles ergonomiques type Ergon sur la durée, répartissant la pression sur toute la surface de la main et diminuant les engourdissements.

Pas de casse à signaler du côté des portes bagages Tubus Cargo et Tara dont le frottement des sacoches a entamé quelque peu l’acier mais qui ont, sans surprise, fait leur job jusqu’au bout. La réputation de Tubus n’est plus à faire.

Vélo tour du monde

Les sacoches

Ortlieb Back et Front Roller Plus, Rack Pack M et Ultimate 5 Plus

Quelques bricoles seulement comme la perte d’une vis et d’un crochet de fixation qui sont l’occasion de vous rappeler de bien vérifier les serrages avant de partir et de les revérifier quelques semaines plus tard une fois que tout à travailler sur la tôle ondulée.

Sinon, si un rongeur ne m’avait pas mangé une sacoche avant au Vietnam et un écureuil le rack pack en Alaska, je serais revenu avec les sacoches décolorées mais intactes. Même une chute ne sera pas venu à bout de la robustesse du tissu.

Pour de plus amples informations concernant les sacoches Ortlieb, vous pouvez lire le guide que j’ai écrit à ce sujet.

Vélo tour du monde

Pour conclure globalement, ayant misé sur des valeurs sûres, je n’ai pas eu de surprises.

>>>PETIT DÉSTOCKAGE PERSO SUR MATÉRIEL NEUF (+ou-50%)<<<

A propos de l'auteur Voir tous les articles Site web de l'auteur

Bertrand

C'est à la suite d'un tour du monde à vélo réalisé entre 2011 et 2012 que ce blog a vu le jour avec pour objectif de mettre à disposition du futur voyageur, au long cours ou en vacances, les informations nécessaires à sa préparation.

77 CommentairesEcrire un commentaire

  • Merci pour les précisions.

    Juste un petit détail, tu parles du bas prix du cadre Surly LHT, combien exactement ? Et où l’as tu trouvé ?

    Merci merci merciiiii d’avance :-)

    • Le kit cadre/fourche est à 499€ mais on trouve toujours les anciens modèles à 370€ (seule la couleur change).
      Je t’envoie un email…
      MAJ : le tarif de 370 € n’est plus disponible aujourd’hui (à ma connaissance) deux ans après l’écriture de cet article.

  • Tu pourrais me donner des précisions sur ton jeu de direction et ta potence ?. Je souhaite monter un surly lht cependant j’ai un peu de mal pour le choix des pièces , je ne parle pas anglais . merci en espérant que tu puisses m’aider dans mon choix. et encore chapeau pour le site.

    • Merci.

      C’est un jeu de direction à cuvettes extérieurs diamètre 1″1/8. Modèle Pro M11.

      En français, les trois types de jeux de direction sont :
      – Intégré : Roulement posés directement dans le cadre.
      – Semi-intégré : Roulement toujours dans le cadre mais posé dans des cuvettes amovibles.
      – Extérieur : Roulements posés dans des cuvettes mais cette fois ci elles sont situées à l’extérieur du cadre.
      Un petite recherche sur google image avec ces termes sera plus explicite peut-être !

      Pour la potence il n’y a que deux sortes :
      – les anciens modèles à tige plongeante que tu ne trouve plus ou quasi plus.
      – et aujourd’hui, les potences “aheadset” que tu vois partout.
      Tu dois seulement faire attention à prendre les bons diamètres :
      – Le pivot de fourche : 1″1/8 (c’est le plus courant)
      – Le diamètre du cintre : si tu as déjà un cintre il faut vérifier son diamètre sinon tu peux tout prendre en 31,8 mm (c’est aussi le plus courant)

      J’ai une Thomson Elite X4 0°-110mm

      En espérant t’avoir aidé, n’hésite pas si tu as d’autres questions :)

  • Salut Bertrand,

    J’observe que tu n’as pas monté de garde-boue sur la roue avant. C’est un choix délibéré ou une contrainte technique?

    Encore une fois, super site!

    • Salut Benjamin, merci.

      C’est un choix délibéré. J’avais mis un garde-boue fixé au tube diagonal et je l’ai rapidement enlevé car je prenais quand même l’eau dans les pieds lorsqu’il pleuvait.
      A l’arrière, le garde-boue est là pour protéger les sacoches !

  • Bonjour,

    Je découvre ton site par hasard aujourd’hui, par l’entrée Dureme en fait.
    Dureme, car j’ai aussi mis ça sur mon vélo en 28×2′, notamment pour ses capacités de portage en tenant compte de mon poids (et du prix ou il était vendu). mais la fourche est trop courte, je n’ai pas réussi à voir si tu as du 26 ou du 28, en tout cas pour ma part, je n’arrive pas à trouver une fourche correspondante.
    Si tu as une piste, je suis preneur. sachant que je complique ce vélo est actuellement équipé d’une potence à plongeur 1 1/8..

    En tout état de cause, merci et site dans les marques pages, je crois que je vais avoir pas mal de lecture..

  • Bonjour, ton site est vraiment super! Je le lis depuis plusieurs jours et j’aime beaucoup le ton pose et la reflexion derriere. Je suis en train de me preparer a l’achat d’un velo au long cours pour un projet de voyage d’un an, voire + et j’hesite serieusemnt entre un VSF avec Rohloff et un velo monte la ou j’habite, cad en Pologne. Pourrais-tu m’envoyer en prv ou tver les cadres Surly a 370E? J’ai deja trouve ceux du site allemand, un brin pluz chers. :)
    Merci d’avance.

  • Bonjour Bertrand,
    je reprends cet article découvert depuis déjà longtemps. Mais je me refais un vélo d’ailleurs somme toute assez similaire au tient.
    Dis moi te souviens tu du coup total de ce vélo ? et ou obtenir les ancien cadre à 370€. Merci d’avance.
    A bientôt le plaisir de te lire.
    Camus

    • Bonjour Camus,
      Il me semble que le vélo était revenu entre 1200 et 1400€, mais j’avais bénéficié de tarifs spéciaux sur le groupe et les périphs notamment. J’avais 15% supplémentaire sur des tarifs déjà ultra compétitifs !
      Je te contact par mail pour les cadres…
      Bertrand.

  • Bonjour Bertrand,
    Je compte me monter un vélo de randonnée avec le même cadre que toi. est-ce que tu pourrai me dire également où est-ce que je peux acheter le surly a 370e ?
    Je te remercie pour ton site :p

    Renaud

  • Salut,
    merci pour le site, et pour cette fiche technique, c’est très agréable de partager ton expérience.
    je prépare également un voyage et je serais intéresser par l’adresse du site pour le cadre lht.

    Merci de m’envoyer un mail

    Que la lumière soit avec vous

    • Salut Antoine,
      Merci pour ton message. Je réponds directement dans les commentaires pour éviter que la question ne revienne car l’article a bientôt deux ans maintenant et on ne trouve plus à ma connaissance les cadres Surly à 370€.
      Bon voyage ;).

  • Bonjour,
    Peux tu m’indiquer un magasin qui serait en mesure de préparer un vélo “à la carte” comme le tien ?
    Merci !

    • Bonjour,
      Normalement c’est moi qui fait les montages mais pour l’heure je n’en prend plus… Tous les vélocistes sont capables de faire un montage à la carte sinon. Je ne sais pas dans quelle région tu habites mais tu peux voir directement proche de chez toi ce sera plus simple. Le plus délicat c’est le montages des roues, mais pour l’assemblage du vélo il n’y a pas de risque.

  • Bonjour Bertrand,
    Merci beaucoup de nous faire partager tes expériences sur ce sites, qui est riches et sources d’information.
    Pouvez-vous me dire si la cassette que vous avez installé était une cassette 10 ou 9 vitesses?.
    merci
    Bien cordialement à vous.

    • Bonjour Louis,
      Merci pour ton message.
      C’est une cassette neuf vitesses, le dix n’était même pas sortie à l’époque si je ne dis pas de bêtises.

  • Bonjour Bertrand,
    Bravo pour le site et touts les détail donnés.
    Pour un voyage au long court “France-Chine” 6 mois , avec donc du bitume et de la piste ou tôle ondulée que penses tu des freins hydrauliques, fragile, pas fragile, fuite, pas fuite ?

    Merci de ta réponse.
    Thierry

    • Bonjour Thierry,
      Merci pour ton message.
      En principe pas fragile et pas fuite, mais la mécanique étant la mécanique, on n’est jamais à l’abri d’un soucis et auquel cas c’est moins simple qu’un VBrake. A moins de prendre du bas de gamme, il n’y a plus de matos fragile aujourd’hui, le tout en voyage c’est de mesurer les risques potentiels (moins ils sont nombreux, mieux c’est) et la facilité avec laquelle on peut remédier au problème s’il survient. Tout en gardant à l’esprit qu’il n’y a aucune raison pour qu’il survienne, excepté accident de parcourt. Autrement dit, si ces freins sont sur ton vélo tu peux les garder sans trop t’inquiéter , si tu poses la question en vue d’un achat, j’irais tout de même sur du mécanique.

  • Bonjour Bertrand,
    Merci pour toutes ces infos
    J’envisage l’achat d’ une randonneuse pour occuper ma future retraite!
    Que pense tu de GRANDE VOYAGEUSE CLASSIQUE montée à Clermond-Ferrand par HISTOIRE?
    Merci de ton avis
    Alain

    • Bonjour Benoist,

      Je n’en pense rien de spécial, sur le papier c’est un vélo de voyage conçu selon les “normes” du voyage : cadre acier, roues 36 rayons… Ils n’ont pas mis de moyeu dynamo, ce qui est également mon choix ; ils ont mis un cintre papillon, ce qui n’est pas mon choix ; une selle “inconnue” ; des développements trekking et non VTT (donc plus gros), de plus est avec 32 dents seulement à l’arrière là où ils auraient pu en mettre 34 ou 36, personnellement je pense pouvoir passer partout dans cette configuration mais est-ce le cas de tout le monde, cela dépend des parcours, des bagages, du niveau ; c’est du 10V, perso je n’y verrais pas d’inconvénient mais beaucoup se sentent plus en sécurité en restant en 9 (chaîne plus large plus durable)… Après on peut discuter le choix des pneus, des jantes… Mais tout cela, ce sont avant tout des choix personnels en fonction de la pratique. Mon avis est sur mon vélo, maintenant l’Histoire te mènera au bout du monde sans aucun doute.

  • Bonjour Bertrand
    Merci pour ton retour.
    Finalement j’ai craqué pour la grande voyageuse Histoire
    La cassette est en 34 et c’est mieux ainsi
    La selle ne m’inspirait pas confiance, j’ai hésité entre Brooks B17, SMP Trekking Gel pour finalement prendre la SMP Plus
    J’ai ajouté une béquille URSUS wave et les sacoches Ortlieb Ultimate, Front et Back Roller
    Encore merci pour toutes les infos que tu partages sur ton site
    Cordialement
    Alain

  • Bonjour Bertrand,

    Avant tout félicitations pour ton site et cette générosité de partage.
    Je projette un voyage de +- 16.000 km départ mi-Mars 2018 de Bxl pour une arrivée en Octobre au Cambodge via Allemagne / Pologne / Bielarussie / Russie / Mongolie / Chine / Laos / Thailande / Cambodge. Le but de ce voyage est par plaisir mais aussi lié à un projet caritatif dont le but est de vendre les KM du voyage au profit d’une association “La chaine de l’Espoir” qui soigne des enfants défavorisés . Serait-il possible de se parler ou de se rencontrer pour que je puisse profiter de ton expérience.

    Cordialement,
    Michel Eaton

    • Bonjour Michel,

      Merci pour ton message.

      Je vois que tu es Belge, je vis à 3 Km de la frontière, au niveau de Aubange, je ne sais pas de quel coin tu es…

      Sinon, tu trouveras mon mail sur la page contact de ce site.

      A bientôt.

  • Salut Bertrand, je lisais que tu avais utilisé des pneus Schwabe Marathon Dureme, en effet cette référence n’existe presque plus voir plus du tout, j’ai repéré dans la gamme marathon le Suprême et le mondial en 700×40. Peux tu me dire si tu étais en tringle souple ou rigide?
    Merci d’avance pour ta réponse,
    Damien.

  • Bonsoir,
    site superbe.
    Lors de mes différents périples à mon petit niveau je me suis inspiré de vos différents tests matériels et philosophie du coursier et sa mule.
    Merci à vous

    • Bonjour, Merci pour votre message. Je les montais moi même mais je suis maintenant en australie et ai stoppé les montages. La seule solution c’est d’acheter le matos au détail et de trouver un monteur.

  • Salut Bertrand,
    Apres tous ces commentaires elogieux, je vais rajouter le mien !
    Un grand merci pour le partage que tu fais de toute ton aventure. Ces informations sont certainement tres utiles a tous et me seront utiles aussi puisque suite a la lecture de ton site, cela m’a boosté pour enfin me lancer dans le montage de mon velo Surly LHT.
    Je viens donc de commander le cadre ainsi que les divers composants :
    Groupe Shimano Deore 9v
    roues Mavic 317 moyeux Deore
    Guidon papillon (ai je bien fait ???)
    potence 130 mm
    freins vbrake Shimano XT.

    Evidemment je te tiendrai informé de l’etat d’avancement du montage de la bete !

    Merci encore pour ton site.

  • bonjour Bertrand et bravo pour ce blog ultra complet, le meilleur du genre!
    j’en appelle à ton expertise, n’étant pas fortuné du tout, il est difficile pour moi de mettre 1500 euros dans un vélo ( si j’ai compris c’est le prix à mettre pour quelque chose de fiable et confortable), j’ai l’opportunité de récupérer un vtt de marque marin ovation bay view, 80 balles d’occasion, dont le cadre est estampillé ” comp 4130 cromo custom butted”, je souhaite garder le cadre et les roues, et remplacer le groupe complet par un déore ainsi que les pneus par des schwalbe et le guidon. Cela me reviendrait bien moins cher. Ma question est de savoir, selon toi, si ça fera vraiment un vélo de qualité comparable à ce qu’on trouve chez les spécialistes type surly ou vsf? ou bien les cadres de vtt ne sont ils pas adaptés ce genre de transformation?
    merci d’avance, et encore bravo

    • Bonjour Thomas,

      Je n’y vois aucun inconvénient à priori, surtout si c’est du chromo, pas de soucis, c’est tout à fait adapté à ce genre de transformation.

      Bon voyage ;).

  • Salut Bertrand,
    On va partir à 2 pour Inde puis Népal en Septembre+Octobre dans un 1er temps, et j’aurais 2 questions matos stp : as-tu utilisé des pédales automatiques ? je suppose que oui étant donné ton “pedigree de cycliste”, mais je voudrais m’assurer que c’est le bon choix pour le cyclo-randonneur étant donné les 30-35kg de chargement des sacoches…
    J’ai cru comprendre que tu disais qu’on ne trouverait pas facilement des cartouches de gaz pour des réchauds à gaz dans les pays d’Asie sous-développés. Est-ce que tu sais si on peut trouver des cartouches à new dehli en 20h d’escale ??? (avant d’aller à Manali)

    Merci d’avance de tes réponses !!!

    PS : merci pour ton site, très riche et bien inspirant (au final on a commandé quasiment les jumeaux de ton LHT Surly !! ;)

    • en fait ma question de “trouvera-t-on des cartouches de gaz?” se pose plutôt pour manali (sinon, on ne pourra pas prendre notre avion New Dehli >> Manali… merci d’avance de ton avis !!

    • Salut Nico,
      Je n’avais pas de pédales autos en tour du monde mais je l’ai avais en Australie, je les conserverai à l’avenir.
      Bon voyage.

  • Salut Bertrand,
    J’aurais quelques questions à te poser concernant le montage de mon LHT. Au sujet du cadre, j’ai cru comprendre que le 54 comme le 56cm devraient aller pour une taille de 180cm (83cm d’entrejambe: petites jambes !). Quelle est le mieux selon toi niveau confort du dos et de la nuque (j’y suis sensible !), la plus petite taille ou l’autre (54 ou 56 ? je n’ai pas la possibilité d’essayer avant achat malheureusement !). D’autre part, quel bon boitier de pédalier conseillerais-tu; il me semble que cette pièce n’est comprise dans le kit de transmission Shimano XT (11 vitesses maintenant !).

    As-tu regretté l’emploi de pédales automatiques sur tes longs parcours ? Avais-tu au moins des cales pieds sur tes modèles plats ?

    Et question pragmatique, comment t’es-tu débarrassé du vélo lors des arrêts prolongés en zones urbaines ? As-tu embarqué un U pesant 3 tonnes ?! Peut-être peut-on s’en passer en enfermant le biclou dans une chambre d’hôtel individuelle, le temps de la balade à pied ? Ca fait des frais supplémentaires malheureusement !

    • Salut Antoine,
      Idéalement un cadre sloping comme un Troll ou Intec M1 serait plus adapté. Avec le 56, tu auras une sortie de tige de selle basse mais il sera sans doute plus adapté en longueur. A l’inverse, le 54 sera bon en hauteur mais sans doute un peu court. Donc cela dépends de la position, les voyageurs roulent très droit d’ordinaire mais si tu aimes une position un peu plus sportive ça peut être un problème. Si tu utilise un cintre route par exemple, alors il n’y a plus de problème de longueur. Tout ce que je peux te dire c’est que si c’était pour moi, de préférence je changerais de modèle, sinon je partirais quand même sur le 54.
      Le boitier de pédalier est toujours vendu avec le pédalier, à moins que l’inverse ne soit précisé, mais officiellement c’est avec. Un XT va très bien. Il y a des marques réputés en la matière comme Chris King, mais je ne sais pas si la durée de vie est réellement plus grande sur le terrain.
      Je n’avais pas de cale-pieds sur les pédales, c’était de larges pédales de BMX. Par contre, j’ai remis des pédales autos en Australie et je ne compte plus enlever :).
      J’avais un antivol à code. Lors des jours de pause, le vélo était à l’hôtel, dans la chambre ou pas mais toujours dans un endroit plus ou moins sécurisé. Il ne m’est jamais arrivé de poser le vélo en ville et partir visiter toute la journée. Je ne le laisse seule que pour aller manger ou faire les courses, donc pas longtemps et le plus souvent il reste sous mon nez. En Australie il est arrivé que j’aille me promener dans des parcs nationaux mais au milieu du désert tu ne risques pas grand chose. Les visites de villes ne m’intéressent pas beaucoup, donc soit c’est pause et il n’y a pas de problème, soit ça ne me traverse même pas l’esprit de m’arrêté !

  • Hello Bertrand,

    Après avoir lu ton blog dans les sens, milles bravo…c’est une pure merveille pour nous, les lecteurs et futurs voyageurs. Je prépare un voyage à vélo en Amérique du sud, c’est une première pour ma compagne et moi, j’ai noté énormément d’info que tu donnes, mais il y en a une qui me chauffe l’esprit.
    Comment as tu ventilé tout ton matériel et vêtements pour prendre l’avion ?
    Sachant que je fais expédié nos vélos à Lima par un transporteur, le carton ne dois pas dépasser les 25 kg.

    • Salut Florent,
      Merci pour ton message.
      Comment j’ai “ventilé” ? Transporter tu veux dire ? Dans les sacoches, qui étaient toutes rassemblées dans un grand sac en toile.

  • C’est toujours un plaisir de te lire.
    Je reviens sur ton vélo car je serai interessé d’acquérir un cadre surly comme le tien.
    Saurais tu où je peux acquérir un kit cadre?
    Je désire en monter un pour un ami qui a déjà voyagé avec moi cette année.
    Il n’a pas de gros moyens, pour cela j’ai décidé de lui monter un vélo avec les pièces que je possède déjà.

  • Bravo pour ce super blog et la qualité de tes commentaires qui visent l’objectivité… Une question concernant le surly LHT… tout équipé en 700 et shimano me semble intéressante, qu’en penses-tu ?
    Cordialement
    Gratien

    • Bonjour Gratien,
      Merci pour ton message.
      Je n’y vois pas d’inconvénient en soi, tout dépend de la pratique visée, s’il s’agit de l’utiliser au quotidien et partir en vacances à vélo de temps en temps sur de belles routes, pas de problème.
      Dans l’article “comment choisir son vélo de randonnée” ou dans le dossier “90+ vélos de voyage” j’explique plus en détail ces choix.

  • Merci pour cette réponse ultra rapide ; l’usage sera sorties d’un jour (100 à 200 km) et vacances (15j à 30j) sur asphalte ; le but est d’avoir de l’acier, un triple plateau, de quoi mettre des sacoches et des pneus larges et un cintre route sport. Voilà. Encore merci pour le temps que tu prends pour répondre.

    • J’allais te dire éventuellement de partir sur quelque chose de plus light car le Surly sur des sorties à la journée non chargé tu te bas un peu avec, ça ne va pas bien vite, passé 30 bornes avec j’en ai marre, mais c’est sans doute dû en grande partie aux roues 26 lourdes + pneus 2.0. Avec des roues de course plus légères et des pneus plus légers j’imagine que ça changerait déjà beaucoup. Mais si tu veux absolument de l’acier, à moins d’aller taper dans les acier haut de gammes et léger mais aussi beaucoup plus cher, il n’y aura pas matière à gagner trop de poids du côté du cadre.

      Un lecteur m’a parlé de Soma dernièrement que j’ai oublié de mentionner dans le guide (ils m’étaient sorti de la tête) : le wolverine ou saga pourrait être des alternatives au long haul trucker pour info.

  • Oui je compte rouler en 700 et des pneus de 1,8, donc pourquoi pas? Mon but étant d’avoir du confort mais sur un vélo roulant. Quand tu parles du poids élevé du Surly, tu parles de 1 ou 2 kgs à peu près non ?

    • Je parle du poids total du vélo dont le cadre représente une part importante et globalement de ses performances à vide, incluant la géométrie.
      Même si je ne me considère plus comme sportif aujourd’hui, j’ai tout de même été compétiteur donc j’en ai conservé des restes, ce qui influence évidement ma vision, puisque si je devais opter pour un vélo qui me permettent des sorties à la journée et les vacances d’été j’irais plutôt vers un Spe Diverge qui reste assez sportif, voir je prendrais tout simplement un route et j’y mettrais une remorque ou des sacoches de bikepacking pour les vacances.
      Mais comme je l’ai dis, mon parcours dans le vélo fait que… :).

  • Certainement, j’ai très tôt compris que mon rapport poids taille ne me permettrait jamais de rivaliser avec les grimpeurs longilignes, mais quand je suis sur la selle j’y reste généralement… Je ne connaissais pas le Diverge, il me conviendrait surtout qu’il semble qu’on puisse le charger …

  • Bonjour à Tous,
    Après de nombreuses recherches via des passionnés, revendeurs et autres fabricants, j’en arrive à la conclusion suivante qu’un cadre acier de bonne qualité est le compagnon idéal pour un long voyage. Il est très résistant, offre plus de confort, amortit mieux les imperfections des routes et se soude en cas de problèmes. Je trouve aussi qu’il a un très beau look…
    Bonne route à vous,
    Michel
    Bruxelles

    • Hello Michel,

      Comme je l’ai déjà mentionné, ce sont là les avis des puristes qui ne sont plus au goût du jour. Je ne suis pas contre l’acier et pour preuve j’en ai un mais je ne suis pas non plus pour en faire le Graal absolu.

      Résistant, l’alu l’est aussi s’il est conçu pour voyager. Ce fut un temps où il n’y avait pas de cadres alus spécifiques voyage et les arguments que l’ont t’a donné remontent à ce temps là.

      Confortable, l’alu l’est aussi s’il est conçu pour l’être, notamment avec des bases aplaties et des haubans fin. Le gros du confort reste dans le volume des pneus, la selle et la position. Un Long Haul Trucker n’a vraiment rien de confortable en soi.

      La soudure, un vélo spécifique voyage ne casse pas qu’il soit en acier ou en alu, ce qui règle le problème de la “soubabilité”. J’ai souvenir d’un français croisé en Alaska, quand j’ai vu son cadre en acier vintage, j’ai immédiatement pensé qu’il ne rejoindrai pas Ushuaia avec et en effet il a fini sur un VTT en alu qui lui n’a pas cassé bien qu’il n’était pas conçu pour le voyage à la base.

      L’acier conserve l’avantage pour une raison très simple, c’est qu’il n’y pas ou presque pas de cadres alus de voyage vendus au détail et qu’il y a peu de vélos complets de voyage en alu et que ceux-ci sont aussi lourds que les aciers et il n’y a donc pas d’avantage clair net et précis à prendre un alu.

      Cela pour dire que l’on se prend beaucoup trop la tête et qu’au final la vraie question relève du look, voir du paraître. Le cadre acier, la brooks, la… barbe !

      J’attends qu’un fabricant de vélos de voyage en alu passe par là et m’envoi un vélo en test qu’on en finisse avec ces débats :).

  • En comparant ce qui se dit sur les différents forum + les avis des vélocistes avec ce qui se fait en réalité sur le terrain, je n’en étais pas loin de tes conclusions Michel… J’ai par exemple un ami qui a fait l’Asie sur un vtt 26 pouces de base sans souci… voilà

    • Salut Antoine,

      Regretté non, la seule fois que le freinage a été limite c’était au vietnam dans une descente de col par une petite piste très raide et humide. Avec l’humidité ça ne freinait pas beaucoup. Une fois en 40 000 Km cependant.

      Par contre les disques sont intéressants concernant l’usure de la jante et à condition de rouler énormément et dans des conditions difficiles.

      Je ne suis pas le premier à avoir fait un tour du monde avec des V-brake et ils sont également nombreux à avoir fait la même chose avec des disques, autrement dit, le choix doit se faire au feeling avant tout.

  • Bonjour Bertrand et merci pour tout ces conseils et ta vision vaste du sujet.
    Je cherche à me monter une randonneuse assez légère et polyvalente avec un look bien rétro type randonneuse a l’ancienne française. Cadre droit, fourche cintrée, selle et guidoline cuir…
    Je vais faire des séjour uniquement en europe de 15 jours maximum et sans me charger trop ( pas de matériel de cuisine, peut être meme pas de tente) je comptait poser une sacoche de guidon et une de chaque coté des roues avant type berthoud. La plupart du temps rouler avec la seul sacoche de guidon. J’envisage des pneus très confort en 700/35 ou 38 type compass. je n’ai trouvé que le cadre surly straggler. j’imagine que la version disque pourrais me permettre d’envisager une conversion en 650B encore plus large? ou en tout cas plus de polyvalence. A tu un avis sur ce choix ou d’autres idée de cadre?

    • Bonjour Julien,
      Merci pour ton message.
      Si je devais voyager comme tu comptes le faire je prendrais sans doute un vélo de course type Specialized Diverge avec des sacoches de bikepacking. Ou même un acier comme le Sequoia ou Awol, ou encore un Straggler, pourquoi pas, mais monté avec un équipement léger et sportif et le vélo n’aurait plus vraiment l’air rétro.
      Je cite les Spe car je connais bien la gamme, mais je ne me suis jamais trop penché sur ce type de vélos, ayant toujours voyagé au long cours pour le moment. Tu peux télécharger le guide des 90 vélos, il y a quelques modèles qui pourraient aller et j’ai cité Soma dans un commentaire précédent que j’ai oublié dans le guide.

  • Merci pour la réponse,
    tu pense que l’équipement léger n’existe pas avec un look a l’ancienne? Si je lui met de bonne jante silver aux alentours de 450 gr avec des pneu tutelles compass d’environ 300 gr compass histoire d’avoir de roue légère permettant de bonne sensation confort/rendement. reste a voir le groupe? Un campa athena silver par exemple. evidement ajouter des garde boues alourdi un peu le vélo encore mais on sais trouver des inox en dessous de 500gr la paire… Je pense ainsi vers 11 a 12 kg pour le vélo avec le porte bagage Tu pense que l’on peu vraiment descendre avec des composants moins “vintage” et surtout garder vraiment pour ressentir un confort supplémentaire?

    • Avec un Look vintage je ne sais pas, mais on peut faire ce type de voyage avec un vélo de 8 Kg ou moins. Je suis certain qu’un alu comme le Diverge est plus confort qu’un acier comme le Surly…
      Enfin, ça n’a pas grande importance, c’est avant tout une question de pratique. Je sais que si je devais voyager sans bagage ou presque ce serait pour pouvoir avancer un minimum donc je choisirais le vélo dans cette logique. Avec un Long Haul Trucker par exemple, même sans bagage tu n’avances pas donc je ne me fatiguerais pas sur ce type de vélo si le but serait de voyage le plus léger possible.
      Je peux conseiller un vélo tour du monde, après conseiller un vélo pour chaque déclinaison du voyage ça devient plus compliqué et lorsque le critère principal est le look alors la question ne se pose pas vraiment, il suffit de prendre le vélo qui nous plait. Dans ton cas, tu n’as pas besoin de mettre la priorité à la robustesse puisque tu vises zéro bagage ou presque. Tu peux aussi bien voyager sur un VTT Décath à 500€ que sur un course en carbone à 5000, donc tous les choix s’offrent à toi.

  • Salut,
    Je monte un vélo à partir d’un VTT Marin datant de 1994 (lite pine), fourche rigide, avec du matos shimano “haut de gamme” pour l’époque (d’après le vendeur). Ce sera pour des voyages d’un mois, voir plus à l’avenir (pourquoi pas un an !).
    Que pense tu de monter un vélo a partir d’un vtt d’occasion (qui a 20 ans environ) ?
    Dans ta liste tu ne référence pas le garde-boue, pour toi ce n’est pas important / tu n’as pas de préférence ?

    • Salut Germain,

      Si c’est un cadre acier et que ce n’est pas un acier ultra light, je n’y vois pas d’inconvénient, au contraire, ce sera probablement nettement moins cher qu les cadres acier voyage d’aujourd’hui pour un résultat similaire.

      J’avais un garde boue à l’arrière uniquement et le modèle n’a en effet pas grande importance à mes yeux. Ce n’est pas une pièce mécanique à proprement parlé, ce n’est pas en mouvement et il n’y a aucune contrainte dessus, tout ce qu’on lui demande c’est de retenir l’eau, donc un garde-boue en plastique, le plus simple et léger possible suffit.

  • bonjour Bertrand,
    devant préparer un voyage a vélo en asie au long cours (9mois) et ayant peu d’experience en la matiere je voulais connaitre l’avis d’un pro! Voila, j’hésite entre un axe de pédalier carré, (censé avoir une longévité superieur puisque plus étanches) avec ceux integrés. Nous passerons dans pas mal de coins poussiereux, Kazakhstan, tibet, et donc je ne sais pas si in moyeu integré sera suffisant…
    Merci d’avance!
    Gilles

    • Bonjour Gilles,

      J’ai fait 20 000 Km avec mon premier boitier que j’ai changé par sécurité avant l’Alaska, 12 000 avec le second que j’ai changé toujours par sécurité avant l’Australie et 9500 en Australie sur de grosses pistes donc, avec le dernier en date, que j’ai changé mais je ne sais même plus si il croquait.

      Je ne peux pas répondre par oui ou par non, ça reste de la mécanique et il y a toujours une part d’imprévisible mais je suppose que vous ne ferez pas plus de 20 000 Km en 9 mois donc je dirais que sur le papier un boitier extérieur ne doit pas poser de problèmes. Tout en sachant que ce n’est parce qu’il croque qu’il va nécessairement casser. Si je n’avais pas démonté le miens par sécurité avant l’Alaska, je n’aurais pas su qu’il croquait et j’aurais continué comme ça… Si je remet toujours des boîtiers extérieurs c’est quand même que je suis confiant, c’est ce que l’on voit majoritairement aujourd’hui et on ne peux pas dire qu’il y ai beaucoup de retour négatifs, pour ne pas dire aucun. Après vous pouvez monter des Chris King si vous voulez de la haute qualité.

      Par contre aux dernières nouvelles le Tibet était fermé aux touristes et ce depuis 2008, donc si vous avez un plan de ce côté c’est toujours bon à savoir.

  • Bonjour, merci beaucoup de l’information, on utilisera donc les moyeux intégres qui devraient faire l’affaire, concernant le tibet, on est en train de prendre contact avec les ambassades impliqués. je vous tiendrais informé des que j’en saurais plus.
    cordialement,
    Gilles

  • Et que penser des boutiques spécialisées dans la rando-cycle qui assemblent toutes les pièces de vélos et prennent tout en charge (sans les citer, on a tous en tête certains artisans), voire qui parfois vendent des vélos tout assemblés prêts à partir ? Es-tu favorable à l’achat pièce par pièce et un assemblage manuel personnel, comme tu sembles le présenter dans l’article, ou au recours à ces boutiques qui, j’imagine, intègrent une marge importante liée à la main d’oeuvre ?

    • C’est avant tout une question de disposer des connaissances techniques, des outils et du temps/envie de monter son vélo soi-même. Dans mon cas, je n’ai aucun intérêt à le faire faire. Mais pour celui qui découvre le vélo et va devoir passer des heures à choisir ses composants, qui n’a ni outil (c’est un coût) ni atelier ni n’est manuel, alors il peut être intéressant d’avoir recours à un tiers. Il y a aussi des associations qui te permettent te venir avec ton matos et qui t’aident à monter ton vélo, ça peut être une option. L’autre option c’est d’acheter un vélo de série. Le moins cher c’est de le monter soi, ensuite c’est d’acheter un vélo de série puis c’est de le faire monter. Dans tous les cas le vélo te mènera au bout du monde ;).

  • Merci pour la réponse.
    Que penses-tu pour un tour du monde d’un vélo CAMPER (1200 €) modèle grand raid avec Cadre Surly Long Haul Trucker en tubes Cromo, équipé tout Shimano Deore, roues de 26” (559mm) avec jantes Rigida Sputnik, Cintre multiposition et potence articulée ?

    • Un cromo en Deore c’est minimum 1500€ normalement, donc 1200€ à partir d’un Long Haul Trucker ça semble être un super prix.

  • Bonjour
    bravo pour votre blog
    j’ai vu que vous utilisez un guidon droit style vtt avec des cornes de vaches aux extrémités
    c’est ce que je vais m’installer avec mon citre droit de vtt bien que l’on m’a conseillé de me faire installer un cintre papillon
    qu’en pensez vous ?
    CORDIALMENT

    • Bonjour Fred,
      Le guidon papillon ne m’inspire pas personnellement car je souhaite conserver une position un minimum sportive.
      Un cintre route compact pourrait être une bonne alternative au cintre VTT pour étayer les positions tout en restant sportif.
      Le montage avec un cintre VTT est simple et les positions, en pratique, me suffisent.

  • Ouah super contente de connaître ton site que je viens de découvrir… Mais là pour le coup l’article me fait peur, je m’apprête en effet à partir en voyage en canivtt et haha j’ai du boulot pour le matos ^^’ merci de partager ces expériences !!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *